Demande rachat de crédit
0 800 108 118

La situation professionnelle d’un emprunteur et d’un co-emprunteur est déterminante pour être éligible au rachat de prêts compte tenu des conditions bancaires. Cependant, en période d’essai, un débiteur peut-il prétendre à l’opération du regroupement de crédit ?

Un rachat de crédit en période d’essai : est-ce faisable ?

La période d’essai est considérée comme une situation précaire pour la plupart des établissements prêteurs. Les banques estiment qu’accorder un crédit à un demandeur en période d’essai comporte un risque de non remboursement du crédit à moyen terme, surtout si l’employeur décide de ne pas embaucher à long terme le débiteur.

Pour cette raison, les organismes financiers refusent en général d’accorder un nouveau prêt si le risque pris est considéré comme trop élevé. A noter que lors d’une opération de rachat de crédit hypothécaire ou non, il s’agit avant tout de rassembler les emprunts en un seul financement et de rédiger un nouveau contrat de prêt. Les modalités d’acceptation des banques sont donc similaires et il est ainsi très difficile de réaliser un regroupement de prêt en période d’essai.

Dans certains cas, l’ancienneté du débiteur peut jouer un rôle favorable dans l’octroi de cette opération financière, notamment si l’emprunteur a auparavant travaillé dans la même organisation et que le contrat qu’il a signé lui assure une stabilité financière à la suite de la période d’essai.

Toutefois, la banque va généralement ajourner le projet de financement (c’est-à-dire mettre en standby le dossier) le temps de la période d’essai et l’emprunteur pourra de nouveau faire la demande d’un rachat de crédit auprès d’un intermédiaire en opération de banque, en justifiant sa nouvelle situation professionnelle.

Simuler son regroupement de prêt en étant en période d’essai

La simulation de rachat de crédit est totalement gratuite et accessible à tous les profils, que l’emprunteur soit en CDI, en CDD ou en période d’essai. Une réponse immédiate concernant l’éligibilité du demandeur sera envoyée à l’adresse mail renseignée pour connaître la faisabilité de son dossier.

A noter qu’en période d’essai, la précarité est un élément pris en compte par les organismes de crédit dans leurs conditions d’acceptation, il est donc possible que l’établissement demande à l’emprunteur de patienter jusqu’à la fin de cette période pour avoir un statut professionnel fiable avec une rémunération constante. Dans cette optique, le foyer aura plus de chance de se faire accorder un rachat de crédit.

L’outil mis à disposition des emprunteurs sert à constater le montant éventuel de la mensualité après le déblocage des fonds. Toutefois, en augmentant plus ou moins la durée totale du nouveau prêt, il est possible de faire varier ce montant pour qu’il soit totalement adapté aux capacités de remboursement du bénéficiaire.