Demande rachat de crédit
0 800 108 118
Actualités rachat de crédit

Restez informé de l'actualité du rachat de crédits et du monde de la finance avec Responis, votre spécialiste en regroupement de crédits et solutions de financement.

Depuis déjà plusieurs mois, les taux des crédits immobilier affichent une hausse et le mois d’aout vient confirmer cette tendance en affichant un taux moyen de 1,58%, soit 0,03% de plus qu’en juillet.

La Fédération bancaire française a publié son analyse concernant les encours souscrits par les particuliers sur le territoire tricolore. Les conditions bancaires exceptionnelles ont poussé de nombreux ménages à financer leurs projets en faisant appel à des organismes de crédit.

De nombreux foyers doivent honorer leurs engagements après la signature de contrats de prêt et après avoir contracté des dettes privées. Toutefois, souscrire une nouvelle dette pour pouvoir rembourser les anciennes n’est pas souvent la solution adéquate.

Après une très légère remontée des taux débutée fin 2016, il semblerait que les barèmes des banques se stabilisent. Certains experts de l’immobilier constatent que certains établissements de crédit ont baissé les taux d’intérêt des prêts à l’habitat début mai.

Pour la population née entre 1980 et 1999, l’accès à la propriété est un rêve qui n’est accessible qu’en s’endettant auprès d’une banque et en faisant quelques concessions.

L’augmentation des taux d’intérêt s’est confirmée il y a quelques mois et continue son ascension en avril 2017. Toutefois, force est de constater que ce relèvement des barèmes n’est pas homogène et touche plus particulièrement certains profils emprunteurs.

Les foyers français sont très attachés à la sécurité, ils privilégient donc les placements de confiance comme l’immobilier. Le marché de la pierre reste une valeur sûre en 2017, valorisée par des conditions d’emprunts exceptionnelles malgré une légère hausse des taux.

L’engouement des Français pour l’immobilier a été exceptionnel en 2016, faisant le bonheur des banques et des agences immobilières. Malgré une légère hausse des barèmes bancaires en 2017, le succès reste intact.

La lente remontée des taux d’intérêt fin 2016, n’a pas eu d’incidences majeures sur l’intérêt des Français pour le rachat de prêt. Cette opération financière reste encore intéressante pour alléger les mensualités d’un foyer. Explications.

Malgré une nette augmentation des ventes dans l’immobilier ancien au premier trimestre 2017, les Français sont nombreux à ne plus investir dans des travaux d’amélioration et de rénovation.

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !