Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

L’opération de rachat de prêts est accessible à tous les emprunteurs, qu’ils soient mariés, pacsés, veufs ou célibataires. Dans le cas d’un couple marié, on vous explique les conditions appliquées pour faire un rachat de crédit sans son mari.

Fonctionnement d’un financement sans son mari

De nombreux foyers décident de financer des projets de vie en contractant plusieurs dettes auprès des banques mais les remboursements des différentes mensualités peuvent devenir difficiles à supporter pour le ménage. Certains d’entre eux décident de rééquilibrer leurs finances en regroupant leurs emprunts en un seul prêt unique, entraînant une diminution du montant de leur mensualité.

Les revenus des deux conjoints sont pris en compte dans le calcul du taux d’endettement qui va déterminer, avec d’autres éléments, si le foyer est éligible à l’opération de rachat de crédit. Les banques demandent un engagement solidaire des deux époux lors de la souscription à un produit bancaire, surtout lorsqu’il s’agit d’une dette, afin de se protéger du risque de non remboursement. Dans ce cas, les deux personnes constituant le foyer s’engagent à verser les sommes dues à l’établissement financier chaque mois durant toute la durée des emprunts.

L’emprunteur marié qui souhaite faire racheter ses crédits immobiliers ou ses prêts à la consommation (voiture, moto, travaux, etc…), est solidaire de son compagnon ou de sa compagne. Cela signifie que pour que l’offre de rachat de prêt soit signée et que les fonds soient débloqués, la signature des deux conjoints doit y être apposée.

Faire un rachat de crédit sans son mari, c’est possible ?

Sous le régime de la communauté, le couple doit signer un document par lequel il informe la banque que les deux concubins donnent l’accord à l’opération de regroupement de crédits. Parallèlement, sous le régime de la séparation de biens, le mari sera caution solidaire et sera donc garant du remboursement des crédits consentis auprès d’un organisme bancaire.

Si l’un des conjoints a besoin d’un financement pour un achat qu’il a envie d’effectuer seul,  l’un des époux sera généralement co-emprunteur ou garant et sera forcément affilié au contrat de prêt. Même si les comptes courant sont séparés, la législation exige la signature des deux époux, puisque les conjoints sont solidairement responsables des crédits souscrits par le foyer. Ainsi, lors d’un rachat de prêts, les établissements bancaires n’accordent pas de financement sans l’accord préalable des deux conjoints.

Toutefois, les emprunteurs peuvent effectuer une simulation de rachat de crédits en indiquant les revenus du couple et tous les crédits pour lesquels ils doivent rembourser la banque afin de comprendre l’utilité de cette opération financière. En faisant regrouper leurs prêts, les bénéficiaires se retrouvent avec une seule mensualité d’un montant réduit et peuvent financer un nouveau projet.


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.