Simulez votre prêt conso

Un accompagnement certifié & 100% en ligne

 

 

Gratuit & sans engagement

Découvrez toutes nos solutions pour comprendre et financer votre projet travaux de tout type avec nos offres de crédit.

Quel est le principe du prêt travaux ?

Le prêt travaux vous permet d’emprunter une somme d’argent auprès d’une banque pour financer tous vos travaux pour votre résidence principale, secondaire ou locative. Tous les types de travaux sont éligibles à ce financement, votre projet peut donc être un gros œuvre, un second œuvre ou une rénovation énergétique. Il peut également s’agir de plusieurs projets à la fois.

Le crédit travaux peut donc vous permettre d’obtenir les fonds pour financer tous vos projets :

  • rénovation (toiture, murs, sol…),
  • aménagement (cuisine, salle de bain, décoration, volets électriques…),
  • amélioration énergétique (isolation, chauffage, panneaux photovoltaïques, double vitrage…),
  • rénovation de la plomberie ou de l’installation électrique,
  • extension d’une pièce,
  • création d’un garage,
  • aménagement de l’extérieur (clôture, terrain, entretien, abri de jardin, pergola…), etc…

Quelles sont les différentes offres de crédit travaux ?

Pour financer votre projet travaux, vous avez la possibilité de souscrire différentes offres de crédit à la consommation pouvant être adaptées en fonction de vos besoins et de la nature de votre projet.

Le crédit travaux affecté :

Ce type de financement est qualifié « d’affecté » car vous devez justifier votre projet à la banque pour qu’elle procède au déblocage des fonds. Le capital du crédit affecté est donc réservé aux dépenses attachées à votre projet travaux. Le montant à emprunter est compris entre 200 et 75 000 € pour une durée de remboursement maximum de 15 ans, soit 180 mensualités.

Grâce au crédit travaux affecté, vous aurez l’avantage de bénéficier d’un taux d’intérêt préférentiel. Vous devrez toutefois justifier la nature de vos dépenses avec des devis, des bons de commande ou des factures. Ce type de crédit nécessite ainsi une bonne préparation avant d’en faire la demande pour estimer correctement la somme à emprunter.

Le prêt personnel non affecté :

Le prêt personnel consiste à obtenir un capital pour financer tous vos projets hors immobilier. Votre projet travaux n’a pas besoin d’être justifié par des documents, une simple justification verbale à votre conseiller suffira, votre demande peut donc aboutir plus rapidement.

Un crédit affecté va toutefois vous coûter moins cher pour vos travaux puisque les taux d’intérêt sont généralement meilleurs que ceux des prêts personnels.

Le crédit renouvelable :

Grâce au crédit renouvelable, vous avez à libre disposition une réserve d’argent comprise en 500 € et 6 000 € pour financer les dépenses que vous souhaitez. Cette réserve se recharge à chaque fois que vous remboursez la somme empruntée. Ce financement est généralement adossé à une carte bancaire, vous avez la possibilité de payer vos achats soit en comptant ou à crédit sur les terminaux de paiement.

Le crédit renouvelable peut tout à fait vous permettre de financer facilement et rapidement vos achats pour de petits travaux pour votre domicile. Néanmoins, pour des projets où l’investissement nécessite plusieurs milliers d’euros, il est préférable d’avoir recours au crédit travaux affecté ou à un prêt personnel car les taux d’intérêt sont plus bas. Avec un crédit renouvelable, votre projet travaux aura un coût du crédit plus élevé et vous serez dans tous les cas limité à 6 000 €.

Le prêt immobilier :

Lorsque vous financez l’achat d’un logement avec un crédit immobilier, vous pouvez inclure dans le capital total à emprunter le montant de votre projet travaux. Les ouvrages doivent être destinés à la rénovation et l’amélioration du bien acheté.

Avec les taux de l’immobilier extrêmement bas, vous pouvez alors obtenir un coût du crédit avantageux pour vos travaux par rapport à un crédit à la consommation.

Bon à savoir :

Votre projet travaux est estimé à un montant supérieur à 75 000 € ? Dans ce cas présent, vous pouvez le financer avec deux solutions : soit un crédit immobilier pour financer vos gros œuvres soit un crédit à la consommation soumis à la loi Scrivener.

Le rachat de crédit avec un nouveau projet travaux :

Le rachat de crédit, ou regroupement de prêts, est une opération prévue pour diminuer votre total de mensualité et votre endettement. Vous pouvez aussi financer par la même occasion vos travaux en regroupant vos crédits en cours avec le montant nécessaire pour ce projet.

Cette opération peut présenter plusieurs atouts et apporter une solution personnalisée pour votre situation actuelle :

  • votre banque refuse de financer votre prêt travaux car votre taux d’endettement est élevé, vous allez donc le réduire et réussir à financer votre projet grâce au rachat de vos de crédits,
  • vous souhaitez financer vos travaux sans pour autant creuser votre endettement, vous allez donc alléger vos mensualités pour maintenir votre équilibre budgétaire.

Les prêts aidés :

Il existe plusieurs offres de financement mises en place par l’Etat pour vous encourager à financer des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique. Appelés prêts aidés, ils permettent d’emprunter avec un taux favorable voire à taux zéro. Voici les principaux dispositifs :

  • l’éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour financer des bouquets de travaux afin d’améliorer les performances énergétiques d’un bien,
  • le Prêt à taux (PTZ) qui peut financer une partie des travaux pour rénover un bien ancien acheté,
  • le prêt conventionné en faveur de la rénovation énergétique.

Comment est composée une offre de crédit travaux ?

Quelle que soit l’offre de prêt que vous allez signer pour concrétiser votre projet travaux, votre emprunt se composera de plusieurs éléments obligatoirement mentionnés dans le contrat :

  • le montant emprunté,
  • la durée de remboursement,
  • le montant de votre mensualité,
  • le taux d’intérêt débiteur,
  • le taux d’assurance,
  • le taux annuel effectif global.

Quel est le taux d’un prêt travaux ?

Le coût total d’un crédit travaux sur un an est calculé par le Taux annuel effectif global (TAEG). Il suffit de prendre ce résultat de le multiplier par le nombre d’années de remboursement pour obtenir le coût total de votre opération.

Ce TAEG se divise en plusieurs indicateurs avec le taux d’intérêt débiteur, qui correspond aux intérêts versés à la banque, le taux d’assurance (TAEA), qui donne le coût annuel de l’assurance en cas de présence dans le contrat, et les divers frais annexes (frais de dossier, frais de courtage…).

Le TAEG est plafonné par les taux de l’usure. Très simplement, la Banque de France met à jour tous les trimestres les taux maximums que les banques peuvent proposer à leurs clients dans une offre de prêt.

Comment obtenir un prêt travaux au meilleur taux ?

Un intermédiaire bancaire tel que Responis vous permet d’obtenir une offre qui a été sélectionnée parmi plusieurs propositions. En effet, notre rôle est de vous accompagner pour monter votre dossier et pour décrocher la meilleure offre pour votre projet travaux.

Cette comparaison, vous pouvez l’effectuer de votre côté en faisant le tour des établissements bancaires. Mais il s’agit d’une démarche longue et contraignante. Notre rôle est justement de vous faciliter la tâche tout en vous apportant une réelle expertise.

Bon à savoir :

Une fois que vous avez signé votre offre de crédit travaux, vous disposez d’un droit de rétraction de 14 jours à compter de la date de réception de l’offre de prêt. Les fonds sont débloqués au 15ème jour, mais vous pouvez demander un déblocage au bout du 8ème jour. Vous pourrez toujours vous rétracter jusqu’au 14ème jour à condition de rembourser l’intégralité des fonds.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ou facultative lors d’un prêt travaux ?

Pour un crédit, qu’il soit immobilier ou à la consommation, l’assurance de prêt est toujours facultative. Légalement, vous n’avez aucune obligation de souscription. En revanche, la banque qui vous fait une proposition de crédit travaux peut conditionner son accord pour financer votre projet à la mise en place d’une assurance de prêt. Elle permet de rembourser l’emprunt en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur durant le contrat.


Nos outils gratuits

Calcul capacité d'emprunt

Calcul de crédit

Calcul de mensualités

Calcul de taux

Tableau d'amortissement


Réalisez gratuitement et en quelques clics votre demande de crédits conso.