La conjoncture actuelle a bouleversé de nombreuses situations financières sereines. Si bien que les emprunteurs se retrouvent avec beaucoup trop de crédits et un montant total des mensualités trop élevé par rapport à leur capacité de remboursement.  La bonne nouvelle est qu’il est possible d’obtenir un rachat de crédit à gros montant.

Regroupement de crédits pour une mensualité adaptée

Résoudre un problème d’endettement avec un nouvel emprunt n’est pas une alternative, cette solution n’est d’ailleurs pas recommandée, puisque l’emprunteur se retrouve aussitôt avec plusieurs crédits et une mensualité trop importante par rapport à ses revenus.

En fait, bien qu’il ne débarrasse l’emprunteur de ses encours, le regroupement de crédit est une alternative qui permet de retrouver une sérénité financière dans la mesure où il ne s’agit pas d’un autre crédit qui viendra s’ajouter à une liste déjà longue et ingérable.

Pour un emprunteur, cette opération financière permettra d’adapter le remboursement de ses crédits à sa situation financière actuelle ou à son projet financier.

Le principe est simple, l’établissement sollicité octroie à l’emprunteur un nouveau crédit qui permettra de rembourser par anticipation tous ses crédits en cours. Ce prêt de substitution permet de diminuer le montant des échéances grâce à un allongement de la durée de remboursement et permet donc de retrouver une sérénité financière.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Rachat de gros crédit : tout dépend de la situation de l’emprunteur

Retraité, fonctionnaire, salarié, toutes les catégories socioprofessionnelles peuvent prétendre à un regroupement de crédit. Cependant, le montant et la nature de cette opération sont en fonction de chaque profil emprunteur.

Pour un locataire, le montant maximum pour un regroupement de crédit sans garantie peut aller jusqu’à 150 000 euros sur une durée de remboursement de 12 ans, tandis que pour un propriétaire, le montant maximum dépendra de la qualité et de la valeur du bien mis en garantie (si l’opération nécessite une garantie) et de la durée de remboursement qui peut dépasser les 20 ans.

Par ailleurs, un locataire peut obtenir un regroupement d‘un gros crédit, c’est-à-dire un montant supérieur à 150 000 euros dans certains cas.

Pour cela, l’établissement de crédit ou la banque peut demander une sureté de paiement « cautionnement de prêt » et envisager une cession sur salaire. Ainsi, la mensualité est prélevée sur son salaire et non sur son compte bancaire.

Le montant d’un rachat de crédit dépend aussi du taux d’endettement

A savoir que le financement d’un rachat de gros crédit dépend aussi du seuil d’endettement. Bien que ce dernier varie considérablement d’une banque à l’autre, il est assez difficile de trouver une banque acceptant un taux d’endettement supérieur à 50 %.

Mais, malgré tous ces critères, c’est toujours le montant des revenus nets qui détermine le montant maximum d’un rachat de crédit. Logiquement, plus les revenus sont importants, moins l’emprunteur sera inquiété pour son seuil d’endettement.

A titre d’exemple : un emprunteur qui gagne 10 000 euros net peut s’endetter jusqu’à 45 % et détenir encore 5 500 euros de reste à vivre, tandis qu’un emprunteur gagnant le SMIC (1 200 euros net) endetté à  30 % n’aura plus que 840 euros de reste à vivre.