Le recours à un regroupement de crédits entraine le remboursement par anticipation de ces mêmes emprunts, ce qui entraine des pénalités ou plus précisément indemnités. Voici les cas particuliers de rachats de crédits où les indemnités de remboursement ne sont pas valables.

Rachat de crédits : principe du remboursement par anticipation

Lorsqu’un emprunteur sollicite un établissement financier pour le regroupement de ses crédits, il doit nécessairement rembourser une partie ou la totalité de ses crédits en cours. C’est l’établissement qui accorde les fonds qui se charge de ce remboursement, ou le notaire en cas de prise de garantie hypothécaire. La législation prévoit en effet un taux maximum et des conditions particulières suivant la nature du crédit à rembourser avant son terme.

Remboursement anticipé : prêt immobilier

Si l’emprunteur dispose d’un ou plusieurs crédits immobiliers à faire racheter, il devra honorer des indemnités de remboursement anticipé (IRA). L’indemnité ne peut pas dépasser 6 mois d’intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt. Elle ne peut pas dépasser non plus 3% du capital restant dû avant remboursement (article R. 312-21 du code de la consommation).

Tous les prêts obtenus depuis le 1er juillet 1999 ne font pas l’objet d’IRA si :

  • Le logement a été vendu
  • L’emprunteur ou son conjoint change de lieu de travail
  • L’emprunteur ou son conjoint cesse son activité professionnelle ou perd son emploi
  • L’emprunteur ou son conjoint décède

Bon à savoir, un contrat de crédit immobilier peut ne pas inclure d’IRA, cette clause doit alors être mentionnée dans le contrat.

Remboursement anticipé : prêt à la consommation

La loi sur le crédit à la consommation prévoit également des frais de remboursement anticipé selon l’article L. 311-22 du code de la consommation. Pour un montant supérieur à 10 000 €, le montant de l’IRA ne peut dépasser 1% du montant de l’emprunt faisant l'objet du remboursement anticipé si le délai entre le remboursement anticipé et la date de fin du contrat de crédit est supérieur à un an. Si le délai est inférieur à un an, l'indemnité ne peut pas dépasser 0,5 % du montant du crédit faisant l'objet du remboursement anticipé.

Cas particuliers ne donnant lieu à aucune indemnité de remboursement par anticipation :

  • le remboursement anticipé est effectué en exécution d’un contrat d’assurance destiné à garantir le remboursement du crédit
  • si le remboursement anticipé intervient dans une période où le taux débiteur n’est pas fixe
  • si le crédit est un crédit renouvelable
  • si le crédit concerne une location avec option d’achat

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.

Ils nous ont fait confiance

Bulles Isabelle, 45 ans 1er étoile 2ème étoile 3ème étoile 4ème étoile

"Les premiers contacts ont été très clairs et m’ont donné confiance. Vous avez été d’un très bon recours."

Bulles Sébastien, 36 ans 1er étoile 2ème étoile 3ème étoile 4ème étoile

"Je souhaite insister sur le très grand professionnalisme de ma conseillère. Tout a fait à l'écoute de nos problèmes, elle a su à mon sens apporter la réponse idéale à mon problème personnel."

Bulles Fabienne, 51 ans 1er étoile 2ème étoile 3ème étoile 4ème étoile

"Tout est tellement clair et transparent ! J'ai eu affaire à un conseiller remarquable. Merci pour tout."