Demande rachat de crédit
0 800 108 118

L’avis d’imposition n’est pas nécessaire pour un rachat de crédits lorsqu’il s’agit d’étudier la faisabilité d’un dossier de financement.

Faire une simulation de rachat de prêt sans avis d’imposition

L’ensemble des établissements bancaires en France et en Europe ont l’obligation de demander certains documents justificatifs à un foyer lorsque celui-ci cherche à souscrire une opération financière. Dans le cadre d’un crédit immobilier, d’un prêt à la consommation ou d’un rachat de crédit, les banques ont besoin d’un certain nombre de pièces justificatives pour calculer la solvabilité de l’emprunteur.

Etablir la faisabilité d’un dossier de regroupement de prêts est très simple puisqu’il suffit de remplir les informations demandées sur l’outil de simulation. Cette étape ne nécessite absolument pas de fournir un avis d’imposition ou d’autres documents qui justifient la situation financière du ménage. La simulation prend en compte les données fournies par l’emprunteur afin de calculer rapidement son éligibilité. Un e-mail récapitulatif sera directement envoyé avec une estimation de la mensualité après le déblocage des fonds.

Pour rappel, l’opération financière du regroupement de prêt permet à un foyer d’assembler plusieurs de ses crédits (quelle que soit leur nature) au sein d’un seul financement. En optant pour cette opération, l’emprunt est affecté à un seul taux et le compte bancaire de l’emprunteur sera débité qu’une seule fois par mois d’une mensualité réduite. La réduction de l’échéance à rembourser est possible grâce à l’allongement de la durée de remboursement, sachant que celle-ci ne peut dépasser la durée maximale.

A quoi sert l’avis d’imposition en rachat de crédits ?

Ce document justificatif contient le montant total des revenus déclarés par le foyer sur une année entière, le quotient familial et l’impôt à payer. L’avis d’impôt permet donc à la banque, ou à l’intermédiaire bancaire de connaître les revenus globaux de l’emprunteur ou de la famille pour établir la faisabilité du rachat de crédit selon leurs barèmes.

Toutefois, les conditions peuvent différer d’un organisme à un autre, d’où l’importance de se tourner vers un intermédiaire spécialisé dans le regroupement de crédits qui s’occupera de comparer les différents barèmes bancaires et trouver l’établissement le plus susceptible d’accorder le financement.

Obtenir une réponse sur l’éligibilité d’un débiteur à l’opération du regroupement de prêt est donc tout à fait possible sans avis d’imposition mais pour envoyer le dossier à l’ensemble des banques et filiales bancaires, ce document sera nécessairement demandé pour justifier la situation financière des emprunteurs et bénéficier d’une baisse sur ses mensualités.