Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

Gratuit & sans engagement

Alors que 25 % des clients bancaires se disent insatisfaits de leur banque, une récente étude révèle que les français rencontrent de nombreux obstacles pour changer de banque.

Mobilité bancaire : qu’est-ce que c’est ?

Une mobilité bancaire est un changement de domiciliation bancaire, elle a été simplifiée et facilitée grâce au dispositif mis en place en novembre 2009 par la banque de France.

Dans le cadre d’une mobilité bancaire, on n’évoque pas le transfert d’un compte de dépôt, mais généralement de la fermeture de l’ancien et de l’ouverture d’un nouveau compte.

La nouvelle banque peut effectuer à la place de son nouveau client et avec son accord les formalités nécessaires pour que les virements et prélèvements soient présentés sur le nouveau compte.

Cependant, le nouveau client doit indiquer à sa nouvelle banque si le changement de domiciliation est total ou partiel.

S’il est partiel, le client doit préciser quelles sont les opérations qu’il souhaite transférer sur le nouveau compte (versements des salaires, prélèvements).

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Mobilité bancaire : les étapes

Selon une récente étude publiée par UFC Que Choisir, la lourdeur d’une mobilité bancaire, les risques d’erreurs lors de sa mise en place et son coût constituent un véritable frein au changement de domiciliation bancaire. Cependant, réussir sereinement sa mobilité bancaire implique de suivre quelques étapes.

  • Etape 1 : prendre rendez-vous avec un conseiller de la nouvelle banque choisie.
  • Etape 2 : lors de l’ouverture d’un compte dans la nouvelle banque, il faut autoriser son nouveau conseiller à effectuer toutes les démarches nécessaires et relatives à la mobilité bancaire.
  • Etape 3 : faire une mise au point avec son nouveau conseiller de ses prélèvements, ses virements, ses crédits encours.
  • Etape 4 : fournir à son conseiller l’ensemble des documents indispensables à la mobilisation bancaire.
  • Etape 5 : restituer à l’ancienne banque, les moyens de paiement (chèque et carte de paiement).
Bon à savoir : en passant par Responis, vous profitez de l’accompagnement d’un expert reconnu, qui vous apportera une solution de rachat de crédit adaptée à votre situation et à vos projets, aux meilleures conditions en vigueur.

Quel rapport avec le rachat de crédit ?

Lors d’une mobilité bancaire, le solde doit être débiteur. Cela implique souvent de rembourser par anticipation ses crédits en cours ou de les transférer, mais tout ne peut pas être transféré et tout n’est pas transféré gratuitement.

Le crédit immobilier ne peut être ni transféré ni clôturé. Toutefois, il peut faire l’objet d’un regroupement de crédits immobiliers.

Un contrat d’assurance-vie ne peut pas être transféré ni fermé sauf à perdre les avantages fiscaux qui y sont associés.

Cependant, les livrets réglementés comme le livret A, le livret de développement durable, le livret épargne populaire… sont transférables gratuitement et sans pénalité d’une banque à l’autre.

Néanmoins, le transfert d’un plan d’épargne en action, d’un compte d’épargne logement ou encore d’un plan épargne logement est payant.