Demande rachat de crédit
0 800 108 118

Il existe de nombreux sites proposant des offres de regroupement de crédits, voici les différents acteurs présents sur le marché.

Rachat de crédit et confiance : les acteurs

Il existe essentiellement trois structures en France permettant de proposer des offres de regroupement de prêts :

  • Les banques classiques
  • Les intermédiaires bancaires (courtiers, mandataires)
  • Les établissements de crédits spécialisés

Les banques classiques proposent des offres de regroupement de crédits en s’appuyant sur leurs propres fonds et en appliquant une politique commerciale propre à l’agence. Les intermédiaires de banques ne disposent pas de fonds, ils proposent les offres des établissements de crédits et assurent le montage du dossier puis l’envoi chez le partenaire.

Enfin, les établissements de crédits spécialisés sont des filiales des grands réseaux bancaires uniquement dédiés au financement des opérations de regroupement de crédits. La plupart de ces établissements étudient les dossiers des emprunteurs par le biais du canal des intermédiaires bancaires.

Rachat de prêts : à qui accorder sa confiance ?

Que ce soit une banque ou un intermédiaire bancaire, la confiance est primordiale dans une opération de rachat de prêts. Pour les intermédiaires, il suffit de vérifier que la société est enregistrée à l’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).

Les établissements de crédits doivent quant à eux être agréés par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution). L’ACPR communique régulièrement la liste des établissements de crédits agréés.

Au-delà de cet aspect, il est essentiel de « prendre la température » en consultant les avis des clients et autres internautes. Le plus pratique est de saisir dans un moteur de recherche le mot clé « avis » + « nom de la société » pour se faire une idée plus précise. Des sites de notoriété sont spécialisés dans le recueil d’avis clients mais certains ne mettent en avant que les meilleurs avis. Ce critère est donc à prendre partiellement en compte.

D’autres critères peuvent être ajoutés pour se faire une idée de la société en question, à savoir le site internet, la date de création de la société, la présence d’un service commercial joignable par téléphone et/ou e-mail, une adresse postale existante, tous ces éléments rassemblés permettent d’évaluer la confiance. Il ne faut pas oublier que le premier contact est le plus important, un bon ressenti avec le conseiller commercial est source de relation de confiance.