Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

Gratuit & sans engagement

Un crédit est un contrat de prêt conclu entre un emprunteur et un établissement prêteur. C'est une opération à risque pour les banques car elles accordent une certaine somme d'argent qui sera remboursée avec des intérêts. Pour toutes opérations de crédit à taux fixe, les détails de l'opération sont connus au préalable et expliqués par un tableau d'amortissement.

Frais et intérêts étalés sur la durée totale du crédit

La mise en place d'une opération de crédit, peu importe sa nature, engendre des coûts. Plusieurs frais sont assimilés dans le coût total d'une opération. Ces différents frais s'additionnent au montant du prêt et donnent le coût total. Leurs remboursements s'étalent sur la durée du contrat. Voici les principaux frais pris en compte dans le coût d'une opération de prêt.

Les intérêts sur emprunt

Les intérêts sur emprunt sont la rémunération du capital investi par la banque dans le cadre du financement à crédit. Ce sont les intérêts qui constituent les bénéfices des établissements de crédits. Ils se calculent sur la base du taux d'intérêt et se répercutent sur le coût total du crédit demandé.

Les frais de dossiers et annexes

Les frais de dossiers quant à eux sont les coûts engendrés par le montage du dossier lui-même. Ceux-ci concernent les frais de montage et d'analyse du dossier de candidature de l'emprunteur. Ces frais renferment aussi les frais d'hypothèque et de notaire si l'opération fait l'objet d'une garantie hypothécaire.

Les frais d’assurance 

L'assurance d'emprunt est une garantie optionnelle. Elle n'est pas obligatoire mais la plupart des établissements de crédits le réclament. Malgré le fait qu'elle soit facultative, elle reste tout de même fortement recommandée. Cette garantie permet de couvrir et prévenir des potentiels risques d'impayés suite aux incidents de la vie. Les frais d’assurance représentent 30 à 40 % du coût du crédit. L’assurance a une énorme influence sur le montant total d’une opération de crédits ou de rachat de crédit.

Frais de garantie, pour le cas d’un crédit hypothécaire

La garantie peut s'agir d'une assurance vie, une hypothèque ou encore un bien hypothécable. L'enregistrement et la mise en place de cette garantie engendrent des coûts Qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement

Le tableau d'amortissement, communément appelé échéancier ou encore plan de remboursement est un document récapitulatif détaillé et prévisionnel d'une opération de crédit. C’est un élément fondamental d'une offre de crédit et sa présentation est exigée par le code de la consommation. Il permet de déterminer le montant restant à payer après chaque échéance.

Les différents types d’amortissements

Il existe trois principaux types d'amortissements utilisés dans les opérations de crédits. Ce sont les amortissements constants, les amortissements progressifs et les amortissements in-fine.

  • Amortissement constant : dans un système constant, le montant de la mensualité est amoindri suivant la durée du contrat. Ces mensualités sont donc élevées au début du contrat et diminuent de fil en aiguille. La part dédiée au remboursement du capital reste inchangée mais l'intérêt diminue car il est calculé sur la base du capital restant dû.
  • Amortissement progressif : ici, la mensualité reste inchangée pendant toute la durée du contrat. Dans ce type d'amortissement, la mensualité reste identique mais la part dédiée au remboursement du capital augmente. A l'inverse, le remboursement des intérêts diminue.
  • Amortissement in-fine : ce type d'amortissement se concentre sur le remboursement progressif des assurances ainsi que des intérêts. Le capital emprunté est quant à lui à rembourser en totalité à la dernière échéance du contrat. Ce remboursement final doit être assuré par un nantissement. Le nantissement est une garantie particulière du prêt in-fine qui consiste à constituer un placement quelconque ou une épargne pour assurer le retour du capital octroyé à la fin du contrat.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Lire son tableau d’amortissement : crédit immobilier

Le tableau d'amortissement va de pair avec un crédit immobilier. Il récapitule le projet financier en question et doit être conservé tout au long de l'opération jusqu'à la date de la dernière échéance. A quoi il sert ?  Que contient-il et comment s'en servir ?

A quoi il sert ? 

Le tableau d'amortissement est un plan de remboursement qui est livré à l'amont de la signature du contrat, il permet donc de comparer les différentes offres qui vous sont parvenues. Les informations précises et détaillées vous permettent de faire un suivi des opérations effectuées et de prévoir les opérations futures. Il vous facilite le suivi de l'évolution de votre prêt immobilier en se référant aux renseignements concernant le capital remboursé et le capital restant dû. Ces informations structurées vous permettent de programmer et d'organiser votre budget et vos remboursements ultérieurs. Si vous envisagez de vous acquitter par anticipation de votre remboursement restant dû, vous saurez combien il faut payer.

Les composantes et leur signification

L'échéancier d'un crédit immobilier est composé de 6 éléments de bases, à savoir : la date ou le numéro d'échéance, le montant à verser pour chaque échéance, le montant des intérêts, le coût de l'assurance de prêt et son évolution, le montant du capital remboursé après chaque échéance et le capital restant dû.

  • La date ou le numéro d'échéance : c'est la colonne qui indique les dates pour chaque versement ou paiement avec le numéro de l'échéance en question.
  • Le montant versé : c'est la somme d'argent prélevée lors de la date convenue dans le contrat. Les détails de chaque échéance sont affichés par ligne.
  • Le montant de l'intérêt : après chaque règlement mensuel, une part de la mensualité rembourse le capital et une autre rembourse ses intérêts. Le tableau précise l'amortissement de ces intérêts à verser.
  • Le coût d'assurance : elle est aussi à la charge de l'emprunteur et selon le montant convenu, elle est amortie suivant l'avancement de la durée du contrat. Elle peut être dans un autre tableau.
  • Le montant du capital remboursé : une autre colonne spécifique qui vous renseigne sur le montant du capital remboursé jusqu'à une échéance précise
  • Le capital restant dû : la somme restante dûe après les remboursements effectués.