Depuis la suppression des frontières, les emprunteurs résidant en France et travaillant dans un pays frontalier, sont de plus en plus nombreux. Quels sont les critères du regroupement de crédits pour ces emprunteurs ?

Travailleurs frontaliers : qui sont-ils ?

L’instauration de la citoyenneté Européenne visant à promouvoir la libre circulation des personnes, des biens et de capitaux, permet également à un Français de travailler dans un pays de l’union et de résider en France.

Selon la législation Européenne, un travailleur est considéré frontalier s’il travaille dans un pays de l’union Européenne, mais retourne vivre chaque jour ou au moins une fois par semaine dans un autre pays de l’union (généralement dans son pays d’origine).

Le travailleur est soumis à la législation des deux pays, le pays où il travaille et son pays d’origine. En France, il sera soumis aux impôts locaux et l’ensemble des autres taxes.

A savoir que, l’employeur ne peut pas l’obliger à ouvrir un autre compte bancaire si le pays de résidence et le pays où il travaille font partie de la zone Euro. Son compte bancaire Français est suffisant. Il n’aura besoin que de ses codes IBAN et BIC pour les versements de salaire.

Crédit aux travailleurs frontaliers : comment ça se passe ?

Dans le cadre d’un crédit, deux solutions principales s’offrent aux travailleurs frontaliers. Ils ont la possibilité de souscrire un prêt des deux côtés de la frontière.

Plusieurs organismes de crédits proposent désormais des offres de prêts adaptées aux travailleurs frontaliers, mais ces solutions de financement sont soumises à des critères bien précis.

Pour obtenir ce type de financement dans le pays où il travaille, le demandeur doit avoir un contrat de travail pérenne, il ne doit pas être fiché ni dans son pays d’origine ni dans le pays où il travaille. Certaines banques européennes exigent que le demandeur réside dans un département frontalier.

En France, les établissements de crédit regardent principalement la solvabilité de l’emprunteur, il doit avoir une situation financière stable, le montant du prêt dépendra de sa capacité de remboursement et de son reste à vivre.

Rachat de crédit pour travailleur frontalier : quels sont les critères ?

Certains pays frontaliers offrent de réelles opportunités de travail, notamment en matière de rémunération. Ainsi des milliers de Français passent régulièrement la frontière pour aller travailler en Allemagne, en Belgique ou encore en Suisse.

Un travailleur frontalier peut obtenir un regroupement de crédit à condition de respecter certains critères.

L’emprunteur doit impérativement résider et déclarer ses revenus en France, son salaire ou au moins 50 % de son salaire doit être viré sur un compte en banque en France et le regroupement de crédit ne concernera que les prêts souscrits en France.

Une fois ces critères respectés, la demande de rachat de crédit pour l’emprunteur frontalier est soumise aux mêmes conditions d’acceptation que dans les autres offres proposées par le biais de l’intermédiation bancaire. Ces informations sont valables pour une demande de regroupement de crédits auprès d’un mandataire non exclusif en opérations de banque et en service de paiement (MOBSP). 


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.