Réaliser la construction de sa maison est une aventure que de nombreux emprunteurs souhaitent vivre. Toutefois, cette aventure peut rapidement s’avérer cauchemardesque si le budget devient insuffisant à cause d’imprévu et rend la construction inachevée. Dans ce type de situation, quelles solutions s’offrent à l’emprunteur ?

Construire sa maison : prévoir un budget suffisant

La construction d’une maison possède généralement un coût élevé qu’il est possible de financer soit même ou par un crédit immobilier.

Dans les deux cas, le budget prévu pour la construction doit englober l’ensemble des travaux principaux (mur, plafond, fenêtre, porte, etc.) mais aussi les travaux secondaires comme la plomberie, l’électricité, la peinture ou encore le carrelage. Par ailleurs, il est important pour l’emprunteur d’anticiper les imprévus en réservant une somme d’argent issue de ses économies afin d’éviter les mauvaises surprises et dans le pire des cas, un arrêt de la construction.

Dans le cas d’un budget mal préparé ne permettant pas de subvenir à l’ensemble des coûts de construction, l’emprunteur risque de subir un arrêt de la construction ou des frais supplémentaires n’entrant pas dans le financement du prêt immobilier.

Construction de maison : attention aux imprévus

Lors de la construction d’une maison, des imprévus peuvent survenir augmentant ainsi le coût de la construction.

Ces imprévus peuvent se présenter sous différentes formes et vont engendrer des frais supplémentaires augmentant le taux d’endettement de l’emprunteur, notamment si ce dernier a recours à un ou plusieurs crédits à la consommation.

Il est important de rappeler qu’au-delà de 33% d’endettement, l’emprunteur rencontrera des difficultés à trouver un financement dit « classique », que ce soit pour un crédit travaux ou un prêt personnel.

Des solutions pour achever la construction de sa maison

Si l’emprunteur rencontre des difficultés à achever la construction de sa maison, des solutions peuvent lui être proposées afin de pallier au manque de financement :

  • Rallonge de crédit immobilier: une rallonge de crédit immobilier permet d’obtenir un budget plus important pour la construction de sa maison. Toutefois, cette rallonge est difficile à obtenir du fait qu’elle nécessite une nouvelle étude ainsi qu’un équilibre financier permettant un endettement plus important.
  • Crédit à la consommation: le crédit à la consommation va permettre de financer plusieurs parties de la maison  en construction. Toutefois, ce financement dispose d’un coût plus important qu’un crédit immobilier et va ajouter une mensualité à honorer en plus du prêt immobilier en cours.
  • Le regroupement de crédits: le rachat de crédit va permettre à l’emprunteur de réunir l’ensemble de ses prêts (crédit à la consommation, crédit immobilier) en un afin d’obtenir une mensualité unique abordant de nouvelles conditions de remboursement adaptés aux capacités de remboursement réelle de l’emprunteur. En parallèle, ce dernier peut également obtenir un financement pour un nouveau projet et ainsi terminer la construction de sa maison.