Le financement d’un projet immobilier demande beaucoup de préparation et de réflexion en raison de la somme investie. De ce fait, la majorité des futurs propriétaires recherchent la solution la plus avantageuse pour la bonne réalisation de leurs projets immobiliers mais aussi la moins couteuse afin de minimiser le coût du financement. Que ce soit pour financer une résidence principale ou secondaire, comment financer son bien immobilier ?

Trouver un financement pour un projet immobilier

Le financement du projet immobilier va dépendre des capacités de remboursement de l’emprunteur mais aussi de ses ambitions et de ses attentes.

De ce fait, un financement n’est pas déterminé en fonction d’un montant souhaité mais en fonction de la capacité d’endettement de l’emprunteur. Plus précisément, la réflexion de l’emprunteur doit être tournée sur ce qu’il est capable de rembourser plutôt que sur la somme qu’il souhaite emprunter.

Par la suite, l’emprunteur aura une estimation de ce qu’il peut emprunteur auprès d’une banque et ainsi, avancer dans son projet de financement immobilier.

Les différents financements pour son projet immobilier

Il existe différentes façons de financer son bien immobilier même si le prêt immobilier est de loin la plus utilisée en France.

Néanmoins, un ménage a la possibilité de financer son projet via d’autres solutions. Ainsi, il est tout à fait possible de financer l’achat d’une propriété par le biais d’un héritage ou par des économies personnelles, même si ce type de financement est très occasionnel.

L’option la plus courante reste celle du crédit immobilier. En effet, ce type de crédit est très apprécié pour le financement d’une propriété car il comporte un taux d’intérêt relativement plus faible que les autres types de crédit. De ce fait, le coût de financement est moins élevé et permet à un grand nombre de ménages d’accéder à la propriété.

Cependant, un prêt immobilier ne se souscrit pas du jour au lendemain. En effet, une étude précise de la situation de l’emprunteur sera effectuée afin que l’organisme prêteur (généralement une banque) puisse s’assurer de la solvabilité de l’emprunteur. Le cas échéant, d’autres garanties lui seront demandées afin de s’assurer du bon remboursement du crédit à l’habitat en cas d’imprévus.

Comment financer son projet immobilier

Même si le prêt immobilier est la solution la plus courante, obtenir ce type de financement demande une situation saine et favorable financièrement.

Plus précisément, l’emprunteur doit avoir un taux d’endettement respectable (moins de 33% en comprenant la mensualité du futur prêt immobilier) et si possible, éviter d’avoir des crédits en cours. En effet, un crédit immobilier peut se voir refusé à cause des crédits souscrits auparavant si ces derniers représentent un risque pour l’organisme prêteur.

Dans cette situation, l’emprunteur peut avoir recours à une opération de regroupement de crédits. Celle-ci va permettre à l’emprunteur de réunir l’ensemble de ses dettes (crédit voiture, prêt personnel, découvert bancaire, etc.) en un seul crédit ne comportant qu’une unique mensualité. L’avantage de cette opération est qu’il est possible de revoir les conditions de remboursement afin de réduire le montant de la mensualité en contrepartie d’un allongement de la durée.

Dit autrement, l’emprunteur rembourse moins chaque mois, mais sur une durée plus longue, ce qui peut réduire de façon raisonnable son taux d’endettement. Sachant que le taux d’endettement est un des principaux critères d’obtention du prêt immobilier, cette opération peut avoir de nombreux avantages.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire