La hausse des taux annoncée pour 2017 n’a pas eu lieu. Si une remontée est observée, celle-ci est particulièrement légère. L’heure est donc à l’investissement immobilier

La hausse des taux annoncée pour 2017 n’a pas eu lieu. Si une remontée est observée, celle-ci est particulièrement légère. L’heure est donc à l’investissement immobilier

Les taux d’intérêts relativement stables

La fin d’année approche à grand pas et avec elle, la stabilité des taux d’emprunt se profile également. Car, au regard des moyennes des taux durant l’été et en septembre, les experts observent une stabilisation dans l’évolution des taux. Au cœur de l’été, la moyenne a même très légèrement reculé.

Toutefois, si jusqu’en 2016, le pouvoir d’achat immobilier des Français était au beau fixe, il est de plus en plus entamé notamment dans les grandes villes. Car si jusqu’à l’automne 2016, les crédits immobiliers sont devenus de plus en plus attractifs, dans le même temps, les prix de mètre carré immobilier suivaient une tendance à la hausse. Si en novembre passé, les taux d’intérêt ont atteint leur niveau plancher avec 1,31 % de moyenne, la hausse des prix, elle, ne s’est pas endiguée.

Dernières semaines pour boucler son financement

Les financements immobiliers attractifs ont eu pour conséquence d’amener de nombreux acheteurs sur le marché. Les vendeurs n’ont donc pas hésité à revoir leur prix à la hausse. De plus, la présence d’acheteurs laisse peu de place à la négociation. En effet, un bien mis en vente au bon prix sera vendu en quelques jours voire quelques heures dans certains cas.

Les taux bas actuels favorisent donc l’accès à la propriété. A noter que les prochaines semaines seront déterminantes pour les futurs emprunteurs car il s’agira des derniers financements pour l’année en cours. En tenant compte des délais légaux et ceux des traitements, attendre trop longtemps risque de faire passer le financement en 2018. Enfin pour profiter du PTZ dans sa version 2017, le contrat de prêt devra être conclu avant la fin de l’année. Dans sa version 2018, le Prêt à taux zéro sera affecté en priorité pour des habitations situées dans des zones géographiques où le marché immobilier est particulièrement tendu.