Le contrat de travail peut être un élément déterminant lors d’une recherche de financement. En effet, emprunter avec un CDD est généralement plus difficile qu’une personne en CDI, notamment lorsqu’il s’agit de fournir les garanties financières. Dès lors, comment emprunter en CDD ?

Emprunter en ayant un CDD

Que ce soit pour un crédit à la consommation ou bien un prêt immobilier, emprunter avec un CDD peut parfois être difficile voire impossible, notamment lorsqu’il s’agit de présenter les garanties financières.

En effet, un crédit engage l’emprunteur à le rembourser. Par conséquent, l’établissement préteur (généralement une banque) souhaite s’assurer des capacités de remboursement de ce dernier avant de statuer sur l’accord du prêt.

De ce fait, une personne souhaitant emprunter avec un CDD doit impérativement présenter les ressources nécessaires permettant à la banque de juger le bon remboursement du crédit.

Prêt immobilier et CDD : un apport peut faire la différence

Réaliser un prêt immobilier demande généralement des ressources financières importantes mais aussi une situation professionnelle stable. Dans les faits, une personne souhaitant emprunter avec un CDD a très peu de chances d’obtenir satisfaction, sauf si elle dispose d’un co-emprunteur avec un contrat pérenne (CDI, titulaire, retraité).

Dans le but de favoriser la demande de prêt, la constitution d’un apport représentant entre 10% et 15% de la valeur du bien peut permettre à la banque de s’assurer des ressources de l’emprunteur. Egalement, une tenue de compte irréprochable sans découvert bancaire peut jouer en faveur de l’emprunteur, notamment lorsque ce dernier possède un compte dans la même banque depuis longtemps.

Rachat de crédit et CDD

Il est également possible qu’une personne souhaitant emprunter avec un CDD possède déjà un ou plusieurs crédits ne lui permettant pas de s’endetter davantage.

Dans cette situation, l’emprunteur peut avoir recours à une opération de rachat de crédit. Cette opération va permettre de réunir l’ensemble de dettes de l’emprunteur en un seul crédit ne comportant qu’une unique mensualité. Cette mensualité est réduite pour être adaptée à la situation financière de l’emprunteur, notamment lorsque ce dernier est en CDD mais certaines garanties seront obligatoires comme notamment la présence d’un emprunteur avec un contrat pérenne.

Egalement, l’emprunteur réalisant un rachat de crédit peut débloquer une somme d’argent lui permettant de financer un projet. Toutefois, ce financement doit impérativement être affecté et s’ajoutera au crédit que remboursera l’’emprunteur après son opération.