Faut-il passer par un courtier pour un crédit immobilier ? Un grand nombre de Français, dont de jeunes emprunteurs, se sont posés la question et ont déjà franchi le pas.

Les milléniales se tournent vers les intermédiaires bancaires

Et si les courtiers étaient en passe de devenir des intermédiaires privilégiés pour contracter un crédit immobilier ou un crédit à la consommation ? C’est une question qui semble se confirmer au vu d’un récent sondage commandé par un professionnel du secteur. D’après les retours, les jeunes Français âgés de 18 à 34 ans, ou régulièrement surnommés les milléniales, n’hésitent pas à faire appel aux services des intermédiaires en opération de banque lorsqu’ils émettent un besoin de financer un projet. Effectivement, parmi cette tranche de la population, 61% proclame être passée par un courtier.

Une majorité des jeunes emprunteurs font donc le choix de la curiosité en étudiant les offres complémentaires aux établissements bancaires traditionnels. Une volonté motivée par le besoin d’identifier les meilleures offres de crédit immobilier proposées par les sociétés de courtage. Mais comment parviennent-elles à obtenir des taux d’intérêt aussi bas ? En l’espèce, le fonctionnement est simple : un intermédiaire bancaire transmet la demande de crédit à plusieurs de ses partenaires bancaires. Ces derniers vont formuler leur propre proposition de financement. Le courtier va  ensuite sélectionner, parmi les multiples offres de prêt éditées par ses partenaires, celle qui correspond au mieux aux attentes et au budget de l’emprunteur.

Les courtiers détiennent une place de plus en plus fondamentale pour les projets des Français

Sur la totalité de la population, 35% des personnes qui remboursent actuellement un crédit immobilier sont allées  voir un courtier. Une amélioration notable par rapport aux années précédentes puisqu’il s’agit d’une progression de 6% depuis 2015. Aussi, 43% de la population à la tête d’un financement pour l’acquisition d’un habitat s’est renseignée auprès d’un courtier avant de contracter leur crédit. Un signe que ces professionnels sont des intermédiaires de plus en plus sollicités pour leur expertise et les conseils qu’ils prodiguent pour la bonne conduite des projets des Français.

Enfin, les spécialistes dans l’intermédiation proposent des offres de prêt relativement larges qui sortent du crédit immobilier conventionnel. En effet, un emprunteur peut acheter un logement avec un rachat de crédit. L’opération consiste à ouvrir une nouvelle ligne de crédit immobilier au sein d’une unique mensualité qui regroupe la totalité des prêts d’un foyer déjà existants. Ce nouveau crédit tout en un est prélevé une fois par mois et se voit affecter un seul taux d’intérêt également. Si l’emprunteur souhaite réadapter le montant de son crédit selon ses capacités budgétaires, il peut en outre faire la demande d’une diminution jusqu’à moins 60% de ses mensualités.


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.