Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

Gratuit & sans engagement

Les demandeurs du regroupement de crédits immobiliers ne sont pas les seuls à bénéficier de la tendance baissière des taux. Ceux qui optent pour un rachat de crédit à la consommation profitent aussi de cette évolution à la baisse.

Taux bas : tous les types de rachat concernés

Le regroupement de crédit semble avoir le vent en poupe, la principale raison de cette tendance est le niveau historiquement bas des taux d’intérêts des crédits.

De ce fait, force est de remarquer que les taux d’intérêts sont en baisse pour tous les types de regroupement de crédits (immobilier, consommation, avec ou sans garantie).

Qu’on opte pour un regroupement de crédits à taux fixe, variable ou capé, le constat reste le même, les taux d’intérêts restent attractifs.

Selon l’observatoire Crédit/Logement, plus de 9 emprunts immobiliers sur 10 sont accordés à moins de 3,5 % quelle que soit la durée de remboursement.

Pour la banque la Banque de France, les taux des crédits amortissables à la consommation ont reculé sensiblement, passant de 5,72 % en avril 2014 à 5,43 % aujourd’hui.

Ce recul des taux d’intérêts se confirme également pour le crédit immobilier, ce dernier est passé à moins de 2,50 % en moyenne sur toutes les durées de remboursement.

Faut-il regrouper ses crédits maintenant ?

Dans le cadre d’un regroupement de crédits (immobilier, consommation), les principaux objectifs sont entre autre : la baisse du coût total des encours, la baisse immédiate du montant des mensualités ou encore l’augmentation du reste à vivre.

Atteindre ces objectifs implique d’obtenir un meilleur regroupement de crédit. Autrement dit, bénéficier des meilleurs taux en vigueurs.

Par ailleurs, si le taux d’intérêt constitue le principal facteur déterminant le coût du crédit, les observateurs et les professionnels du monde du crédit se partagent actuellement en deux catégories : ceux qui prévoient une nouvelle baisse des taux d’intérêts et ceux qui constatent une stabilisation progressive de cet indicateur.

Face à une telle incertitude quant à une éventuelle hausse ou baisse, voire stagnation des taux d’intérêts, de nombreux emprunteurs sollicitent le regroupement de crédits (immobilier, consommation) afin de profiter des taux particulièrement bas proposés par les prêteurs.

Des taux d’intérêts compétitifs aux conditions d’octroi particulièrement souples en passant par la concurrence entre les prêteurs… tous les indicateurs favorisant un regroupement de crédits semblent être au rendez-vous. De ce fait, la période est propice pour un projet de regroupement de crédits.