Les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont en baisse depuis 2015 et atteignent un niveau historiquement bas. C’est donc le bon moment pour les particuliers de devenir propriétaires.

S’endetter pour acquérir un bien immobilier

Pour de nombreux ménages, il est nécessaire de s’endetter auprès d’un établissement bancaire pour acquérir un bien. En ce moment, les taux d’intérêt sont au plus bas et permettent aux ménages français de s’endetter à moindre coût pour des projets de financement à court terme, comme à long-terme.

La politique d’assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) semble avoir des effets positifs pour les particuliers qui désirent accéder à la propriété. D’une part, les clients ayant obtenu un prêt avec un taux élevé peuvent demander à renégocier les barèmes auprès de leur organisme de financement afin d’augmenter leur pouvoir d’achat.

D’autre part, l’acquisition d’un bien immobilier devient de plus en plus évidente et accessible pour les particuliers : cette accessibilité au crédit ravie les banques.

Les établissements bancaires séduisent avec leurs nouvelles offres

Avec ce niveau des barèmes et le contexte de concurrence accrue entre les organismes de financement, les banques souhaitent attirer de nombreux clients disposés à souscrire un emprunt, notamment les plus jeunes.

Dans ce cadre, elles optent pour une stratégie agressive qui consiste à effectuer des rabais sur des taux d’intérêt déjà très bas. C’est une opportunité de plus pour les nouveaux emprunteurs tandis que les marges bancaires diminuent dans la même lignée.

Pour contrecarrer la baisse de ces marges, les banques attirent l’attention sur d’autres produits bancaires plus rentables pour elles, comme les assurances ou certains placements financiers.