Lors d’un projet réalisé à l’aide d’un crédit à la consommation, il se peut que l’intégralité des fonds ne soit pas utilisés. Dans ce type de situation, l’emprunteur peut utiliser les fonds restant afin de réaliser un remboursement anticipé ou les affecter à un autre projet.

Crédit à la consommation : un surplus de crédit

Le crédit à la consommation va permettre à un emprunteur de financer un projet en allouant une somme d’argent définie à l’avance.

Toutefois, il peut arriver que le coût final du projet soit moins élevé que le coût initialement prévu par l’emprunteur et la banque. De ce fait, l’emprunteur peut se retrouver avec une somme d’argent non allouée mais sur laquelle un taux d’intérêt est appliqué (frais de financement).

Avec cette somme d’argent, l’emprunteur peut opter pour différentes solution en fonction du type de crédit à la consommation souscrit. En fonction de l’affectation du prêt, l’emprunteur aura le choix de réaliser un remboursement anticipé ou bien d’affecter cette somme à un autre projet.

Crédit à la consommation : prêt affecté ou prêt personnel

En fonction du type de prêt souscrit et des conditions établies, l’emprunteur ne dispose pas des fonds restants de son crédit à la consommation comme il le souhaite.

En effet, dans le cadre d’un crédit conso affecté, l’emprunteur doit justifier les dépenses réalisées à l’aide du financement. De ce fait, si la totalité du crédit n’est pas utilisé pour la réalisation du projet les fonds restant résulteront d’un remboursement anticipé.

Dans le cadre d’un prêt personnel sans affectation, les solutions peuvent être différentes. En effet, l’emprunteur aura le choix de réaliser un remboursement anticipé de son crédit mais il aura également le choix de disposer des fonds restants pour la réalisation d’un autre projet, qu’il soit pour la maison, la voiture, le voyage ou tout autre dessin.

A noter : le remboursement par anticipation d’un crédit à la consommation n’engendre pas de frais, sauf mention contraire dans le contrat de crédit. Dans le cadre d’un crédit immobilier, des pénalités de remboursement anticipé sont généralement appliquées.