Obtenir un bien immobilier atypique est un projet que de nombreux ménages partagent. Possédant généralement un prix supérieur à la moyenne du marché, ce type de bien nécessite un investissement important pouvant être supporté à l’aide d’un crédit immobilier. Cependant, avec un ou plusieurs crédits déjà souscrit, est-il possible d’acheter une maison atypique ?

Maison atypique : déterminer son projet

L’achat d’une maison atypique relève du même processus que l’achat d’une maison classique. Il est donc possible de trouver des biens en vente au sein d’une agence immobilière ou sur des sites de ventes entre particuliers.

Toutefois, le prix d’achat de ce type de bien se trouve généralement au-dessus de la moyenne du marché, prix à payer lorsqu’un ménage souhaite obtenir un bien immobilier particulier.

Néanmoins, le ménage peut également décider de construire une maison atypique. Pour cela, le recours à un architecte de maison atypique (voici un exemple) peut être nécessaire si le ménage souhaite obtenir un bien unique.

Cependant, la construction de cette maison doit être validée par la mairie qui délivrera un permis de construire si le projet du ménage est viable techniquement.

Financer un bien atypique : acheter ou faire construire ?

Construire un bien immobilier atypique peut rapidement s’avérer onéreux si le projet n’est pas correctement organisé et préalablement étudié.

En effet, la construction de ce type de maison nécessite d’importantes ressources et par conséquent, un lourd investissement.

De ce fait, le ménage doit prévoir  un budget adéquat comprenant :

  • l’achat du terrain
  • la construction de la maison
  • les frais annexes : frais de notaire, frais d’architecte, frais de banque, etc.

Egalement, le ménage peut décider d’acheter une maison atypique dans l’ancien. Ces biens sont relativement rares sur le marché mais peuvent se présenter sous différentes formes : atelier d’artiste, usine réaménagée, commerce réhabilité et bien d’autres.

Concernant le financement d’une demeure atypique, le ménage peut éventuellement prétendre à un prêt immobilier. Ce financement est possible à l’aide d’un apport représentant en moyenne 10% de la somme empruntée et peut comprendre certains travaux.

De plus, ce type de financement peut être accompagné d’un prêt à taux zéro (PTZ) pouvant financer jusqu’à 40% du bien dans les zones à forte demande et jusqu’à 20% dans les autres zones. Néanmoins, ce prêt conventionné nécessite quelques conditions comme par exemple, ne pas avoir été propriétaire durant les deux années précédentes.

Achat de maisons atypiques : prêt relais et rachat de crédit

L’achat d’une maison atypique nécessite une situation financière favorable permettant le financement du bien. Cependant, de nombreux ménages déjà propriétaires remboursent un crédit immobilier ne leur permettant pas d’investir sur ce type de projet.

Afin d’éviter cette situation, le recours à un prêt relais peut être nécessaire afin d’investir dans un nouveau projet immobilier le temps que l’ancienne propriété du ménage soit vendu. Toutefois, ce type de financement nécessite certaines conditions pour être accordé.

Egalement, le ménage peut avoir recours à une opération de rachat de crédit. Cette opération aura pour but de réunir l’ensemble des dettes du foyer (prêt immobilier, crédits à la consommation, découvert bancaire et autres dettes) en sein d’un seul crédit. Ce même crédit ne comportera qu’une seule mensualité, pouvant être réduite afin d’être adaptée à la situation financière du ménage mais aussi à son projet.