La soulte est un terme juridique qui désigne une somme d’argent dont une personne doit s’acquitter dans le cadre de partage d’une indivision. C’est-à-dire, dans le cadre du partage d’un bien acheté en commun ou d’une succession.

Le rachat de soulte s’agit donc d’un rachat de parts à la suite de la division d’un patrimoine immobilier ou mobilier en cas de séparation, divorce ou succession.

Le montant de la soulte est déterminé par le notaire qui tiendra compte de la valeur globale du bien (logement, voiture, œuvre d’art…). Il est souvent considéré comme une mesure de compensation.