Simulez votre crédit immobilier

Un accompagnement certifié & 100% en ligne

 

 

Gratuit & sans engagement

Dans le cadre d'un projet immobilier, les opérations les plus courantes sont l'investissement locatif ou l'investissement immobilier pour son propre logement. Pourquoi investir dans l'immobilier ? Comment procéder ? Par quels moyens ? Voici pour vous les éléments de réponses à ces questions.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Chaque individu veut faire fructifier son capital, il existe plusieurs manières de le placer et de le rentabiliser. L'investissement immobilier est une technique de placement de capital qui peut être très rentable. Découvrez dans cette rubrique, les bonnes raisons d'investir dans un projet immobilier.

Immobilier locatif, rentable et certain

Comparés aux investissements financiers tels que les titres, les bourses ou encore les actions qui sont fortement dépendant de la conjoncture économique, les placements immobiliers sont plus sûrs et rentables. Les biens immobiliers, qu'il s'agisse d'un logement principal ou d'un immobilier locatif, sont moins sensibles à la perte de valeur. De plus, les revenus locatifs peuvent connaitre une augmentation en fonction de la hausse du niveau général des prix. Se lancer dans un investissement immobilier est donc beaucoup plus sûr comparé au marché boursier. Les revenus locatifs sont aussi perçus de manière stable et régulière.

Optimisation du budget destiné à l'habitation

En choisissant d'acquérir un bien immobilier ou en construisant un bien, le ménage a le choix entre habiter la maison ou la louer. Dans le cas où le propriétaire vit dans le bien, la valeur du bien immobilier peut rester assez stable en général, donc en cas de vente, le capital investi pourra être récupéré. Si le propriétaire loue et génère un bénéfice grâce aux revenus locatifs, il qui peut être mis de côté pour préparer la création et l'augmentation de son patrimoine immobilier. Si le bien a été financé par un crédit immobilier, il sera possible de « l’autofinancer ».

Constitution d'un patrimoine durable

Une fois le premier bien immobilier acquis ou construit, le propriétaire de ce bien peut solliciter un prêt immobilier et mettre son logement en hypothèque. Cette astuce permet de contracter une somme importante qui peut financer l'acquisition d'un autre bien immobilier. Le nouveau bien obtenu permet de financer un autre projet et ainsi de suite. Le patrimoine immobilier peut considérablement augmenter.

Préparer le départ à la retraite

Un ménage qui part à la retraite connaît inévitablement une baisse de son revenu. Cette baisse peut atteindre jusqu'à 25 %. Investir dans l'immobilier et percevoir un revenu locatif permet d'amortir cette baisse une fois le moment venu. Sachez que même si une personne est déjà à la retraite, elle peut solliciter un prêt immobilier ou un rachat de crédit immobilier à si elle dispose d'une garantie hypothécaire.

Jusqu'à -60% sur vos mensualités
Votre projet*
(*) Champs obligatoire

Investissement immobilier : quelle stratégie adopter ?

Investir dans l'immobilier présente donc plusieurs effets avantageux qui sont palpables surtout sur plusieurs années. Il permet même de prévoir le départ à la retraite. Voici quelques éléments pour se lancer et investir dans un projet immobilier.

Immobilier locatif

L'investissement immobilier le plus courant est l'investissement locatif. Comme son nom l'indique, cette opération consiste à construire ou à acheter un bien immobilier qui sera destiné à être loué (maison, appartement, studio, etc). Les revenus locatifs perçus permettront de rembourser le prêt contracté auprès d’une banque qui a permis l'acquisition du bien lui-même. Cette opération est souvent caractérisée par un investissement locatif autofinancé.

Immobilier d’entreprise

Peu connu de tous, l'immobilier d'entreprise est aussi une très bonne affaire en termes d'investissement locatif. Cette stratégie consiste à conclure un contrat de financement pour s'approprier un terrain, des locaux commerciaux ou encore des bureaux qui seront destinés à la location pour un usage professionnel.

Immobilier atypique (autre que les logements)

Les biens atypiques sont des biens qui sortent de l'ordinaire. On y retrouve des maisons très anciennes, des usines abandonnées, une petite résidence placée en haute altitude avec vue panoramique sur le paysage environnant, ils se démarquent par leur design qui sont qualifiés de style atypique. Ces biens sont en général classés de biens luxueux et peuvent générer d'énormes revenus locatifs. Investir dans un bien unique et original peut être une très bonne affaire.

Pourquoi créer une SCI ?

La Société Civile Immobilière abrégée sous l'acronyme SCI est une société civile qui permet aux associés de s'approprier un bien immobilier et d'en organiser la gestion. Les parts sont réparties proportionnellement aux apports de chaque associé pour l'obtention du bien immobilier voulu. Aucune loi ne limite le montant minimum à investir dans une SCI pour constituer son capital social. Cependant, la création d’une SCI permet de placer une part ou la totalité de l’épargne d’un ménage.

SCI, qui peut s’associer ?

La création d'une SCI nécessite la participation d'au moins deux associés. Les associés peuvent être des membres de la même famille, époux. Un mineur peut s'associer dans le cadre d'une SCI même s'il est non émancipé.

Pour organiser la gestion et l'administration d'une SCI, les associés doivent nommer un gérant. Ce gérant est élu par les membres de la société, il a pour tâche d'organiser la gestion de la SCI créée. Il se charge de la réception des loyers, de régler les charges mensuelles et de déclarer les impôts auprès de la fiscalité.

Les avantages d’une SCI

La création d’une SCI permet la réalisation de beaucoup de choses dans le cadre d’une opération immobilière :

  • L'acquisition d’un bien immobilier à plusieurs : les associés qui fondent la société contribuent à l’achat d’un bien immobilier destiné à la location. Les parts seront réparties selon le montant de l’apport de chaque associé.
  • Disposer d’un choix entre deux régimes fiscaux : une imposition directe pour chaque associée si la SCI choisie suit un régime de société de personnes. Un impôt sur les sociétés, qui sera déclaré au nom de la société. Les dividendes sont distribués entre les associés. Ils peuvent également réinvestir leurs bénéfices dans le capital de la société.
  • Une transmission simplifiée des parts en cas de départ de la SCI ou de décès : si un associé décide de quitter la SCI, il n'aura qu'à céder ses parts aux autres membres. Si le bien concerné est un héritage, une SCI permet d'éviter les conflits d'indivisions entre héritiers. Elle permet également de protéger le concubin d'un associé si jamais ce dernier venait à mourir.

Calculer le rendement de son investissement locatif

La réalisation d'un projet immobilier nécessite généralement le recours à un crédit immobilier à moins que l'investisseur ne dispose d'un budget important. Cependant, avant de contracter un prêt pour un investissement locatif, il est nécessaire d'en évaluer sa rentabilité.

Le rendement locatif, c’est quoi ?

Le rendement locatif est le facteur qui détermine la rentabilité d'un investissement immobilier. C'est le rapport entre le revenu locatif brut obtenu et le prix d'acquisition du bien immobilier mis en location. Il est donc exprimé en pourcentage.

Comment le calculer

Pour calculer le rendement locatif il faut prendre en compte toutes les charges inhérentes à la location ainsi que les frais supplémentaires qui ont été nécessaires pour acheter le bien en question. C'est-à-dire que le montant du loyer obtenu sera diminué des éventuelles entretiens (travaux) et des impôts.

Il se peut que votre investissement connaisse une vacance locative. Cette période correspond à la période entre le départ d'un locataire et l'arrivée d'un nouveau. Cette absence peut alourdir les charges et diminuer le taux de rendement car vous ne percevez aucun loyer alors que vous réglez une mensualité suite au prêt immobilier que vous avez contracté. Anticipez cette période dans l'évaluation de votre rendement locatif.

Découvrez nos articles complémentaires



Nos outils gratuits

Calcul capacité d'emprunt

Calcul de crédit

Calcul de mensualités

Calcul de taux

Tableau d'amortissement