Le statut d’auto entrepreneur est généralement entrepris par des personnes salariées ou bien à la recherche d’un emploi et permet la création d’une entreprise individuelle. En fonction de l’activité et des coûts que ce type de projet peut impliquer, il peut être difficile pour l’auto entrepreneur de trouver un prêt pour sa situation personnelle (prêt immobilier et crédit à la consommation). De ce fait, comment un auto entrepreneur peut-il financer ses projets personnels ?

Obtenir un prêt en tant qu’auto entrepreneur

Le statut d’auto entrepreneur peut être une véritable opportunité professionnelle pour les salariés souhaitant compléter leurs revenus mais aussi pour les demandeurs d’emplois souhaitant constituer leurs propres entreprises.

Toutefois, ce type d’activité peut être un frein dans le cadre d’un emprunt personnel, notamment car ce statut peut engendrer plus de risques financiers que pour un emprunteur classique. Plus précisément, l’organisme prêteur demandera de manière générale des garanties supplémentaires concernant le remboursement du crédit : hypothèque sur un bien, nantissement, patrimoine important.

Egalement, la banque analysera la situation de l’emprunteur dans les détails et peut demander une présentation des comptes des deux dernières années. De même, l’ancienneté de l’activité d’auto entrepreneur peut être prise en compte dans le calcul des risques concernant l’accord de prêt.

Comment emprunter lorsqu’on est auto entrepreneur

L’obtention d’un crédit pour un auto entrepreneur auprès d’une banque se déroule de la même manière que pour un emprunteur classique.

Toutefois, en fonction de la situation financière et professionnelle de l’emprunteur, des garanties seront demandées afin de protéger la banque vis-à-vis d’un éventuel défaut de paiement :

  • Assurance emprunteur : cette assurance est obligatoire et couvre les risques de décès ou de perte d’autonomie de l’emprunteur.
  • Assurance perte d’emploi : cette assurance n’est pas obligatoire mais peut être demandée par la banque si l’emprunteur auto entrepreneur est également salarié.
  • Une hypothèque sur un bien immobilier : si l’emprunteur est propriétaire, ce dernier peut mettre son bien en garantie afin d’assurer à la banque le remboursement du crédit.
  • Un nantissement : si l’emprunteur possède un ou plusieurs placements financiers d’un montant égal ou supérieur à celui de l’emprunt, ce dernier peut être mis en garantie.

En fonction des garanties que peut fournir l’auto entrepreneur et de sa situation, la banque statuera sur l’accord de prêt ou non.