Dans le cadre d’un projet immobilier, certaines maladies comme la sclérose en plaques peuvent constituer un risque aggravé aux yeux de certains organismes bancaires. De ce fait, certains ménages atteints par cette maladie peuvent rencontrer des difficultés, notamment avec les compagnies d’assurance pouvant demander une surprime ou une exclusion dans les garanties fournies. Par conséquent, comment obtenir un prêt immobilier avec une SEP ?

Les difficultés d’emprunter avec une SEP

Pour de nombreux ménages, emprunter une somme d’argent auprès d’un organisme bancaire peut s’avérer relativement simple si ces derniers disposent des ressources et des garanties nécessaires pour leur remboursement.

Néanmoins, cette simplicité s’estompe lorsque le ménage est atteint par la maladie comme la sclérose en plaques car celle-ci peut être considérée comme un risque aggravé de santé.

Plus précisément, ce risque aggravé va entrainer des dangers supplémentaires pour les sociétés d’assurance ce qui peut parfois conduire à une surprime étudiée en fonction du cas et de la situation de l’emprunteur. Des exclusions de garanties sur certains points de santé, évoqués lors d’un questionnaire de santé, pourront également être mises en place.

Toutefois, certaines assurances peuvent refuser de couvrir les risques que présente le ménage lorsque ce dernier est atteint par une SEP.

Emprunter avec un risque aggravé de santé

Lorsqu’un ménage atteint d’un risque aggravé de santé souhaite souscrire une assurance emprunteur, il n’est pas rare de voir certaines compagnies d’assurances refuser de couvrir les risques du ménage.

Toutefois, il est vivement recommandé aux personnes atteintes de ce risque de ne pas se décourager. En effet, certaines compagnies d’assurances sont spécialisées dans la couverture de risque aggravé et peuvent réaliser des offres adaptées aux situations des ménages en difficulté.

En fonction de l’assurance et des options prises avec celle-ci, le ménage peut négocier avec sa banque une délégation d’assurance concernant le prêt immobilier. Si celle-ci est acceptée, le projet immobilier bénéficiera d’un financement et l’assurance couvrira les risques que peuvent présenter les emprunteurs.