L’épargne d’un ménage peut permettre à ce dernier de constituer un apport pour la souscription d’un prêt immobilier. En fonction du montant à épargner et du projet à financer, placer son argent dans un placement financier comme un PEL peut avoir certains avantages. Toutefois, étant bloqué pendant une durée de 4 ans, comment emprunter avec un PEL ?

Placer son épargne dans un PEL

Un PEL, également appelé Plan Epargne Logement, permet à un épargnant de placer son argent au sein d’un placement financier bloqué pendant une durée minimum de 4 ans. Ce placement nécessite le versement d’une somme minimum chaque mois et permet de financer un projet immobilier.

Plus précisément, ce placement a pour but de constituer un apport pour un projet immobilier mais peut également permettre à l’emprunteur de générer des intérêts en fonction du taux appliqué sur son PEL (1 % depuis août 2016).

De manière générale, ce placement est utilisé pour financer l’achat ou la construction d’un logement principal mais peut également permettre le financement de certains travaux comme rendre le logement habitable ou améliorer sa consommation énergétique.

Toutefois, cette épargne n’est disponible qu’après 4 ans de versement et génère des intérêts pouvant être imposable aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS, solidarité, etc.).

Emprunter à l’aide de son PEL

Le PEL dispose d’un avantage indéniable vis-à-vis d’autre placement : l’obtention d’un taux privilégié pour son emprunt immobilier.

Plus précisément, l’ouverture d’un Plan Epargne Logement permet à l’emprunteur d’obtenir un taux privilégié en fonction de son année d’ouverture. De ce fait, un emprunteur ouvrant son PEL cette année peut obtenir un taux d’intérêt de 2,20 % dans 4 ans.

Egalement, si l’emprunteur souscrit un prêt immobilier à l’aide de son PEL, ce dernier peut obtenir une prime de l’Etat à hauteur de 40 % des intérêts versés par la banque (prime ne pouvant pas dépasser 1525 €).

Concernant la souscription du prêt immobilier, l’emprunteur peut effectuer la demande auprès de sa banque. Toutefois, un autre établissement bancaire peut réaliser ce prêt si l’emprunteur respecte les conditions d’obtention.