En fonction de sa situation financière et du financement recherché, emprunter seul(e) est possible à conditions de pouvoir prouver à la banque le bon remboursement de la somme prêtée. Pour cela, le futur emprunteur doit disposer de plusieurs éléments assurant des revenus fixes mais ne doit également pas être excessivement endetté. De ce fait, comment prouver à la banque la solidité de sa situation pour emprunter seul(e) ?

Emprunter seul(e) est-il difficile ?

En fonction du projet, une personne seule peut avoir la possibilité d’emprunter auprès d’un organisme bancaire si elle dispose des ressources nécessaires à son remboursement.

Plus précisément, la banque va avant tout s’assurer que l’emprunteur dispose d’une situation financière stable et que ce dernier ne soit pas excessivement endetté. Cette personne doit également obtenir des revenus fixes sur le long terme, à l’aide d’un contrat de travail ou de toutes autres activités lui assurant des revenus.

Si l’emprunteur dispose déjà d’un ou plusieurs crédits en cours de remboursement, l’obtention du financement peut être plus difficile du fait que des mensualités doivent être honorées ce qui réduit la capacité d’endettement.

Par la suite, la banque analysera le dossier de l’emprunteur afin d’évaluer les possibles risques de défaillance et juger si les garanties apportées (apport, contrat de travail, assurance) peuvent donner suite à l’autorisation d’un financement.

Obtenir une caution ou privilégier le co-emprunteur ?

Dans certains cas, en fonction du projet et du montant de celui-ci, la banque peut demander à l’emprunteur une garantie supplémentaire sous forme de garant.

Dans les faits, un garant agit comme second responsable du prêt et honore les mensualités de l’emprunteur en cas de défaillance de ce dernier. Toutefois, cette garantie peut également se présenter sous forme de caution souscrite auprès d’un organisme spécialisé et permet de rembourser le capital emprunté si l’emprunteur n’est plus en mesure de rembourser son crédit.

Egalement, des assurances supplémentaires peuvent être demandées par la banque si la situation financière de l’emprunteur présente quelques risques ou si ce dernier est souffrant d’une maladie.

Par conséquent, emprunter pour une personne seule est possible à conditions de préparer préalablement le financement de son projet mais aussi à conditions d’être en capacité de rembourser le crédit souscrit.