Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

La souscription d’un crédit engendre la plupart du temps un coût du fait qu’un taux d’intérêt peut être appliqué. Ce taux d’intérêt correspond au prix à payer pour emprunter de l’argent à une banque mais peut parfois être nul dans le cadre de certains prêts ou en fonction de certaines banques. De ce fait, comment un ménage peut-il emprunter sans intérêt à verser ?

Les prêts conventionnés

En fonction du projet de l’emprunteur, ce dernier peut avoir accès à certains prêts conventionnés mettant en place des conditions de financement spécifiques.

Plus précisément, certains crédits, notamment immobiliers, permettent d’obtenir des conditions d’emprunt favorables comme une absence de taux d’intérêt. Toutefois, ce type d’emprunt est accessible sous conditions de ressources et doit être affecté à un projet précis afin d’être accordé.

Ainsi, il est possible de bénéficier d’un prêt comme le PTZ (prêt à taux zéro), permettant le financement en partie d’une résidence principale sans taux d’intérêt à conditions que le bien soit dans une zone d’implantation autorisé (Abis, A, B1, B2 ou C) et que l’emprunteur n’ai pas été propriétaire de son logement durant les deux dernières années.

Les offres commerciales

Certains prêts conventionnés permettent d’obtenir un financement sans intérêt, mais il est également possible d’obtenir un financement sans intérêt lors d’une offre commerciale.

En effet, certains financement appelés « crédit sans frais » ou encore « crédit promotionnel » permettant d’obtenir une réserve d’argent sans devoir payer d’intérêt et peuvent être obtenu auprès de différents établissements bancaires.

Plus précisément, ce type de crédit peut être conditionné à un achat précis (exemple : voiture, cuisine, téléviseur, etc.) ou bien à un règlement en plusieurs fois supérieur à 3 mois.

Attention toutefois, ce type d’emprunt peut impliquer des frais de dossier pouvant être élevés mais aussi des frais de remboursement anticipé si ce dernier souhaite solder intégralement son crédit.

Egalement, dans le cadre d’un financement d’une durée inférieure à 90 jours, l’emprunteur ne bénéficie pas des mêmes protections qu’un prêt à la consommation classique. De ce fait, l’emprunteur ne bénéficiera pas d’une fiche d’information précontractuelle ni d’offre de crédit.