Lors de la réalisation d’un projet, le financement peut être opéré par une banque mais aussi par des particuliers. En fonction du type de projet et du montant de celui-ci, il est possible de recourir à un prêt entre particulier pouvant parfois offrir des conditions plus avantageuses qu’un prêt bancaire classique. De ce fait, comment emprunter à un particulier ?

Emprunter à un particulier

Le financement d’un projet peut demander des ressources financières importantes, ce qui implique souvent la souscription d’un prêt auprès d’un établissement bancaire.

Toutefois, ce type de crédit nécessite d’avoir une situation financière favorable à l’endettement et entraine également un taux d’intérêt et des frais annexes engendrant un coût pour le crédit.

Si le ménage ne souhaite pas opter pour un prêt bancaire, ce dernier peut avoir recours à un prêt auprès de particuliers souhaitant financer son projet en échange d’une contrepartie financière pouvant être moins importante que celle réclamée par la banque.

Néanmoins, ce type de financement peut être plus difficile à trouver qu’un prêt classique, ce qui peut parfois décourager les ménages à la recherche d’un crédit.

Obtenir un meilleur taux auprès de particuliers

Si le prêt entre particuliers est un mode de financement pouvant plaire à de nombreux ménages, il n’en reste pas moins difficile à obtenir si la situation financière du ménage ne lui permet pas de s’endetter d’avantage.

Cependant, il n’est pas rare d’obtenir de meilleures conditions de remboursement que certains crédits proposés par les banques.

En effet, il est possible d’obtenir un meilleur taux d’intérêt sur ce type d’emprunt mais il est également possible d’éviter les frais habituellement impliqués dans la souscription d’un crédit bancaire.

Dans les faits, emprunter à un particulier peut offrir de nombreux avantages, que ce soit sur le coût total du crédit mais aussi sur les conditions de remboursement : l’emprunteur peut avoir un taux d’intérêt nul, réaliser un remboursement in fine (rembourser l’ensemble du capital à la dernière échéance du crédit) ou encore n’avoir aucun frais annexe à débourser.

Toutefois, l’assurance emprunteur est un élément indispensable dans ce type de financement et permettra de protéger l’emprunteur mais aussi le ou les particuliers qui auront investi dans le projet.