Un crédit, qu’il soit à la consommation ou immobilier, peut parfois nécessiter un coup de pouce lorsque son montant se retrouve inférieur au besoin de financement du projet. L’ensemble des crédits ne pouvant pas faire l’objet d’une rallonge, plusieurs solutions existent aujourd’hui pour palier à ce manque de financement.

Augmenter un prêt en cours

Lorsqu’un crédit est souscrit, son montant est préalablement étudié afin de correspondre au besoin de financement de l’emprunteur pour la réalisation de son projet.

De ce fait, l’emprunteur dispose des ressources nécessaires pour sa bonne réalisation mais ce dernier peut parfois rencontrer des difficultés amenant un besoin de financement plus important.

Par conséquent, l’emprunteur va chercher à compléter ce financement par différents moyens comme demander une rallonge de crédit auprès de sa banque. Toutefois, cette rallonge n’est éligible que sur certains types de crédits dits renouvelables (anciennement appelés « revolving ») et ne permet pas à l’emprunteur d’augmenter le montant de son prêt comme il le voudrait.

Différentes façons d’augmenter le montant de son crédit

Si la rallonge de crédit n’est pas réalisable, d’autres solutions peuvent être présentées à l’emprunteur pour augmenter le montant de son crédit.

Ainsi, l’emprunteur peut avoir recours à crédit supplémentaire pour compléter le financement de son projet. Ce prêt sera déterminé en fonction du besoin de financement du projet mais aussi en fonction de l’endettement de l’emprunteur, ce dernier ne devant pas être trop important.

En effet, si l’endettement de l’emprunteur est trop important celui-ci ne pourra pas souscrire de nouveau crédit et se retrouvera bloqué dans la réalisation de son projet.

Toutefois, même si l’endettement de l’emprunteur est important ce dernier peut avoir recours à un regroupement de crédits.

Cette opération va permettre à l’emprunteur de réunir l’ensemble de ses dettes (crédit immobilier, crédit travaux, crédit auto, etc.) en un seul crédit ne comportant qu’une seule mensualité. Cette mensualité peut se retrouver réduite en contrepartie d’un allongement de la durée, permettant à l’emprunteur de diminuer ses charges mensuelles.

Plus précisément, cette opération va permettre à l’emprunteur de réduire le montant de ses mensualités en échange d’un remboursement plus long. Egalement, l’emprunteur peut compléter cette opération avec une demande de financement lui permettant d’augmenter son budget pour la réalisation de son projet.