L’arrivé d’un enfant est un évènement majeur pour un ménage. En plus d’agrandir la famille, ce dernier va également occuper le logement de ses parents si une chambre le lui est déjà réservée. Dans le cas contraire, des travaux sont à entreprendre afin d’assurer la bienvenue du bébé ainsi que sa sécurité.

Chambre d’enfant : comment s’y préparer ?

La chambre d’enfant constitue généralement les travaux principaux à effectuer dans une maison. Ce fait est d’autant plus vrai lorsque le ménage projette d’avoir un enfant durant les prochaines années cependant, son arrivé peut également dépendre des moyens financiers du foyer.

En effet, s’occuper d’un nouveau-né demande beaucoup de ressource, que ce soit au niveau du temps que de l’argent. Ainsi, l’aménagement d’une nouvelle chambre pour enfant demandera un investissement conséquent, notamment sur les premiers équipements (poussette, berceau, meubles, etc.) mais aussi sur les produits quotidiens (nourriture, couches, jouets, etc.).

Pour effectuer les travaux nécessaires, le ménage doit donc disposer d’un budget lui permettant de réaliser leurs projets. Dans le cas contraire, une solution de financement doit être réfléchie afin de préparer correctement l’arrivée du nouveau membre de la famille.

Financement des travaux, comment s’y prendre ?

Si le ménage ne dispose pas des fonds nécessaires pour réaliser les travaux de la chambre d’enfant, certaines solutions de financement sont envisageables :

  • Le crédit à la consommation : les crédits à la consommation permettent aux ménages d’allouer une somme d’argent pour leurs projets, qu’ils soient en rapport avec des travaux ou simplement pour de la consommation.

Il est important de noter que ce prêt peut s’effectuer sous différentes formes. Un crédit à la consommation affecté permettra au ménage de réserver une somme d’argent pour un projet précis, en l’occurrence des travaux. Par conséquent, les fonds seront débloqués lorsque le ménage présentera des justificatifs à la banque (factures, devis) ne lui permettant pas d’acheter d’autres biens n’ayant pas de rapport avec le projet.

A l’inverse, un prêt à la consommation personnel permettra au ménage d’allouer une somme d’argent pour un projet. Toutefois, ce projet n’est pas soumis à des justificatifs et par conséquent, le ménage peut financer ses travaux mais également acheter d’autres biens comme la poussette, un lit ou encore des meubles.

  • Le regroupement de crédits : le regroupement de crédits permet à un emprunteur de réunir l’ensemble de ses prêt en un, réduisant sa mensualité à ses capacités de remboursement. L’emprunteur n’a plus qu’une seule mensualité à honorer et peut également allouer une somme d’argent pour un projet.

Il se peut que le foyer possède déjà un ou plusieurs emprunts à rembourser, diminuant leurs capacités d’endettement. Dans ce type de situation, le regroupement de crédits peut être une solution avantageuse afin de bénéficier d’une seule mensualité, adaptée aux capacités de remboursement du ménage.

Avec cette opération, le ménage réunit l’ensemble de ses crédits en un seul, lui permettant également d’allouer une somme d’argent à destination de ses projets.


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.