Ce dispositif, reformé au 1er septembre 2014 pour remplacer le CIDD, vous permet d'obtenir un taux unique de réduction d'impôt à hauteur de 30% et cela sans être obligé de réaliser un bouquet de travaux.

Les critères d'éligibilité

Ce dispositif s'avère sans condition en terme de ressources, que les contribuables soient imposables ou pas. Il existe tout de même certains critères pour profiter de cet avantage :

En tant que personne :

  • Vous devez être fiscalement domicilié en France
  • Etre occupant à titre gratuit, locataire ou propriétaire occupant

Votre habitat :

  • Doit être votre résidence principale
  • Doit être une maison individuelle ou un appartement
  • Doit être un logement achevé depuis plus de 2 ans

Différents types de travaux sont éligibles

La liste est longue et variée. Vous pouvez obtenir le crédit d'impôt sur les équipements suivants : travaux sur une chaudière à condensation ou à micro génération gaz, les pompes à chaleur (géothermique, air / eau), les chauffe-eau, les appareils de chauffage divers ou de production d'eau chaude (poêle à bois, foyers fermés...), différents matériaux d'isolation thermique des parois opaques ou vitrées, la porte d'entrée donnant sur l'extérieur ou même sur les bornes de recharge de véhicules électriques...

De nombreux appareils de régulation et de programmation du chauffage sont aussi éligibles.

Les démarches pour obtenir son crédit d'impôt 2015

Il vous suffit de compléter une déclaration d'impôt en ligne et de conserver la facture de l'entreprise ayant effectué les travaux ou fourni les matériaux. Il faut aussi préciser, dans le cas d'un achat d'équipement à énergie renouvelable, par exemple, la surface en m² des équipements de production d'énergie utilisant l'énergie solaire thermique.