La cohabitation intergénérationnelle se développe de plus en plus en France ces dernières années. Autrefois bien ancrée dans les mœurs, cette pratique est devenue de plus en plus rare mais avec les difficultés de logement actuel, cette tendance revient et devient de plus en plus présente.

La cohabitation intergénérationnelle : une solution contre l’isolement des personnes âgés

L’isolement de personnes âgées est un problème qui devient de plus en plus important en France. En effet, on comptait 1,5 millions de personnes de plus de 75 ans souffrant d’isolement en 2014 rendant parfois leurs situations précaires. Cette situation présente de nombreux risques pour ces personnes qui peuvent perdre leurs logements à cause de revenus insuffisants suite à un décès ou une retraite trop faible.

Concernant la jeune génération, 7 jeunes personnes sur 10 rencontrent des difficultés pour accéder à un logement, que ce soit des étudiants ou des jeunes travailleurs. De ce fait, la cohabitation intergénérationnelle parait être une solution viable du fait qu’elle propose aux deux parties une solution réalisable.

Ainsi, les personnes âgées peuvent profiter de la compagnie d’une autre personne et éventuellement d’une source de revenus supplémentaires.

Cohabitation intergénérationnelle : des réponses pour lutter contre la précarité

Si la cohabitation intergénérationnelle permet de trouver des solutions contre l’isolement de personnes âgées, elle apporte également des aspects économiques pouvant devenir intéressant pour les deux parties.

Concernant les personnes âgés, celles-ci peuvent obtenir un complément de revenus leurs permettant parfois de rembourser un prêt immobilier ou de compléter un loyer devenu trop lourd pour une personne seule. Egalement, cette cohabitation peut permettre aux retraités d’obtenir des services plus faciles d’accès comme du gardiennage ou du ménage par exemple.

Pour les jeunes personnes, la cohabitation facilite grandement l’accès à un logement. Cette solution peut s’avérer pratique pour les étudiants effectuant des études loin de leur domicile familial mais aussi pour les jeunes travailleurs n’ayant pas encore accès à un logement décent. De plus, certains retraités proposent un loyer gratuit en échange de quelques services, permettant à n’importe quel jeune en situation précaire de trouver une solution à son problème.

Ainsi, il est possible de trouver des solutions arrangeant les deux parties via des négociations, que ce soit au niveau économique ou bien social.