Impôt sur le revenu, CSG, nouveaux billets, prix du gaz… le quotidien des Français est amené à changer à partir du 1er mai.

Renouvellement des billets de 100 et 200 euros

La Banque centrale européenne (BCE) va lancer le 28 mai ses nouveaux billets de 100 euros et de 200 euros. La nouvelle vague fait suite à la politique de renouvellement des coupures débutée avec le billet de 5 euros en 2013. L’autorité de supervision des banques insérées sur le territoire européen estime que les nouveaux modèles ont pour objectif d’améliorer considérablement les dispositifs visuels sur les coupures afin de lutter plus efficacement contre la fausse monnaie. Pour les ajouts, il va falloir compter sur une taille identique au billet de 50€ ainsi qu’une meilleure visibilité des signes d’authenticité.

Les dates limites de la phase déclarative des revenus

Si le paiement de l’impôt sur les revenus est automatisé depuis l’activation du prélèvement à la source, les contribuables ont encore l’obligation de déclarer leurs revenus. La campagne de déclaration de 2019, qui a commencé depuis le 10 avril, se finalise dès le mois de mai pour certaines tranches de la population. Les personnes ayant fait le choix de faire leurs démarches sur papier ont effectivement jusqu’au jeudi 16 mai minuit.

Pour ce qui est des déclarants en ligne, la date est variable selon le numéro du département de résidence. La population des départements numérotés du 1 au 19 ont jusqu’au mardi 21 mai minuit, les autres du 20 au 49 ont jusqu’au mardi 28 mai minuit et enfin la date est fixée au mardi 4 juin minuit pour le restant des départements.

Il est à noter qu’il s’agit hypothétiquement de la dernière fois où les Français vont devoir déclarer leurs ressources à l’administration fiscale. Le ministre des Finances et des comptes publics Gérald Darmanin a exprimé son envie d’automatiser le processus. L’idée est d’assouplir considérablement le poids des démarches administratives dans le but de faciliter la vie des ménages.

Le gaz coûte moins cher

Les foyers vont pouvoir compter sur une énième baisse des tarifs réglementés du gaz. Ils vont en l’espèce diminuer de 0,6% en mai après le recul de 0,73% en février, un gel en mars et une réduction de 1,91% en avril. C’est une bonne nouvelle pour le portefeuille des Français puisque le budget alloué aux dépenses d’énergie nécessitera moins d’efforts financiers.

Le remboursement aux retraités suite à la CSG à 6,6% arrive

Attendu depuis le début de l’année, le remboursement du surplus de la CSG ponctionné va être effectué au cours du mois de mai. Pour rappel, un taux intermédiaire de 6,6% a été créé en réaction aux mouvements populaires dans le pays et est effectif depuis début 2019. Mais les retraités concernés par ce nouveau taux, dont le revenu fiscal de référence se fixe entre 1 212,3 euros et 1 882 euros, continuaient à payer une CSG de 8,3% depuis avril. Ils vont donc percevoir la compensation du trop-perçu par la sécurité sociale.