Demande rachat de crédit
0 800 108 118

Pour le moment, les banques ne semblent pas prêtes à augmenter davantage leurs taux d’intérêt. Au mois de mai, les barèmes bancaires ont commencé à baisser dans de nombreuses régions françaises.

La diminution des taux au mois de mai 2017 : une bonne nouvelle

Depuis décembre 2016, les modalités d’octroi des financements bancaires étaient devenues moins intéressantes en raison de la légère hausse des taux. Toutefois, cette situation avait engendré une hausse des transactions immobilières, par crainte d’une augmentation future plus importante.

Les taux s’étant stabilisés début mai, certaines banques avaient décidé de réduire davantage leurs marges afin de booster les demandes de crédits et fidéliser leurs nouveaux clients avec leur produit d’appel.

La baisse des taux pour les crédits immobiliers a débuté pendant le mois de mai 2017 dans la majorité des régions françaises. De nombreux organismes de financements se rendent compte que l’intérêt des Français pour l’immobilier est corrélé au coût total de l’emprunt à l’habitat. Le taux d’intérêt est donc l’un des éléments sur lesquels se sont penchées les banques pour favoriser une nouvelle fois le dynamisme du marché immobilier.

La baisse des taux : le moment idéal pour renégocier son prêt immobilier ?

Un crédit à l’habitat souscrit il y a des années peut être renégocié afin de revoir la totalité des clauses inscrites dans le contrat de prêt. Il s’agit généralement de négocier un meilleur taux et réduire le coût global de son prêt pour réaliser des économies.

L’autre opération financière qui permet de renégocier les modalités de son prêt est appelée regroupement de crédit, ou rachat de prêt. Elle consiste à réunir plusieurs emprunts au sein d’un seul financement pour réduire la mensualité à rembourser.

La baisse des taux est une période propice à ces deux opérations pour diminuer le coût du financement ou bien étaler la durée de remboursement pour financer un nouveau projet comme le permet le regroupement d’emprunts. Il est donc encore temps de simuler son rachat de crédits pour connaître son éligibilité et profiter de la baisse des taux.