Actualités rachat de crédit

Restez informé de l'actualité du rachat de crédits et du monde de la finance avec Responis, votre spécialiste en regroupement de crédits et solutions de financement.

Manifestement, la délégation d’assurance emprunteur ne séduit pas les Français. Selon une récente étude, seuls 26 % des emprunteurs ont profité de la loi Hamon pour choisir un autre contrat d’assurance que celui proposé par le prêteur.

Le mardi 04 juin 2015, le taux des obligations assimilables du trésor 10 ans de la France est remonté jusqu’à 1,29 % selon certains observatoires. Côté Allemand, la tendance est aussi orientée vers la hausse.

Selon une enquête sur la distribution des prêts renouvelables, réalisée par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), plus d’un établissement bancaire ne respecte pas la législation en vigueur.

L’année dernière, près d’un financement immobilier sur cinq était en réalité une opération de rachat de crédits. Depuis le début de l’année, cette opération bancaire est devenue l’un des principaux produits financiers des grands groupes. Cependant, quelles sont les raisons de ce succès ?

Les ventes de logements neufs s’accélèrent au cours du troisième trimestre selon la Fédération des Promoteurs Immobiliers, un signe rassurant qui montre un retour des investisseurs.

Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, a affirmé que les conditions actuelles de financement caractérisées par des taux historiquement bas, constituent une réelle menace pour le système financier.

Le gouvernement vient d’annoncer une mesure qui vise à réduire les impôts pour l’année 2016. Selon Michel SAPIN, ministre des Finances, la baisse pourrait concerner les impôts sur le revenu.

Aujourd’hui, le taux d’intérêt pour un prêt épargne logement dépasse largement celui de l’usure pour un financement immobilier. Résultat, il est aujourd’hui impossible d’obtenir un prêt immobilier épargne logement pour certains types de plans épargne logement.

En juillet 2015, les Français ont retiré près d’un milliard d’euros de leurs livrets A, une décollecte massive liée au faible rendement du produit.

Par la voix de son ministre des Finances, Michel Sapin, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un comparateur public des tarifs bancaires d’ici fin 2015. Il sera gratuit.

Le rachat de crédits est bien vu par les banquiers car la situation de leur client se rééquilibre durablement et leur permet de souffler.

Avec la remontée des taux actée depuis le mois de juillet, est-il encore temps de réaliser un regroupement de crédits pour profiter des conditions actuelles ? Voici nos réponses.

Alors qu’il fallait deux mois entre la demande de crédit immobilier et la mise à disposition des fonds, à ce jour, le délai de traitement s’est allongé de plusieurs semaines à cause de la hausse des demandes de prêt à l’habitat.

Mauvaise surprise pour le gouvernement avec les récents chiffres de croissance publiés par l’INSEE. Le PIB de la France a stagné au deuxième trimestre 2015.

Avec des taux d’intérêts très bas et des conditions exceptionnelles de financement, il est sans doute intéressant de faire un regroupement de crédit « immobilier ». Cependant, le financement de cette opération bancaire nécessite de bien peaufiner son projet.

Grâce à l’accord sur la Grèce et les multiples décisions monétaires en Chine, les taux d’emprunt longs des pays Européens sont orientés vers une tendance baissière.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont encore connu quelques replis en ce début de mois de mai, mais la tendance est orientée vers une stabilité. La baisse pourrait même cesser dans les semaines ou mois à venir.

Depuis le 1er mai 2015, une banque ou un établissement de crédit devra justifier un refus de délégation d’assurance dans le cadre d’un prêt immobilier ou d’un regroupement de prêts immobiliers.

Le célèbre réseau social Américain, Facebook, vient de déposer un brevet qui permettrait aux banques d’évaluer la solvabilité d’un emprunteur en fonction de l’historique de crédit de ses amis virtuels.

L’Abeille à Villeneuve-sur-Lot, le Sol-violette à Toulouse ou la Sardine à Concarneau, il existe en France une trentaine de monnaies locales et d’autant sont en phase de projet. Cependant, à quoi sert ces monnaies ? Quels sont les risques ?

Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen des crédits accordés aux particuliers par les banques est en hausse au mois de juillet. Il s’est établi à 2,06 % contre 1,99 % en juin.

Lors d’un regroupement de crédit, l’emprunteur doit rassembler plusieurs documents afin de constituer son dossier. Le tableau d’amortissement est l’un des documents indispensables pour évaluer la faisabilité du projet.

La tendance des taux est annoncée à la hausse pour la rentrée de septembre, le moment est idéal pour se lancer dans un regroupement de crédits.

Alors que les conditions de financement ne cessent de s’améliorer avec des taux historiquement bas, les propriétaires endettés continuent de renégocier leur capital restant dû. Selon le baromètre BVA/Foncia/RTL, un propriétaire sur deux a cherché à renégocier ces derniers mois.

Malgré les différents dispositifs, les prêteurs dominent toujours le marché d’assurance emprunteur et disposent d’un droit de regard sur les délégations d’assurance.  Pour mieux informer les emprunteurs, les intermédiaires ont décidé de réagir.

Proposer un financement utile en rendant chaque profil unique afin de mieux répondre à ses besoins. C’est tout l’enjeu des établissements spécialisés dans le rachat de crédit (immobilier, consommation).

Le gouvernement a tranché, le taux du livret A va descendre à son plus bas historique à partir du premier août. Pour la première fois, le produit d’épargne préféré des Français passe sous la barre de 1 %.

Le marché moderne du crédit n’a pas fini de surprendre, la dernière tendance en date : le taux d’intérêt négatif. Pour le moment, elle ne concerne que le marché obligatoire. Cependant, cette tendance peut-elle concerner les crédits accordés aux particuliers ?

Dans le cadre du projet de loi Macron, le Sénat a approuvé un amendement gouvernemental destiné à faciliter le changement de domiciliation bancaire.

7 ans après la crise financière, l’orage semble passé pour les banques Françaises. Selon une enquête de la fédération bancaire Française, 67 % des français ont une bonne image des banques.

Que ce soit un financement classique ou un regroupement de crédits, les dernières statistiques font état d’une nette amélioration des conditions de financement.

Les taux à ne pas dépasser pour un crédit (immobilier, consommation) à partir du 1er juillet ont été publiés au Journal Officiel du 27 juin 2015. Ces nouveaux seuils de l’usure ne peuvent pas être dépassés par les établissements prêteurs.

En juillet 2015 aura lieu la modulation des allocations familiales en fonction des revenus des ménages, ce qui impactera 10% des ayant droits.

Mesure phare de la loi Hamon sur la consommation qui avait été rejetée par les sages du conseil constitutionnel en mars 2014, le fichier positif est définitivement enterré.

Malgré le renforcement de la loi Lagarde par la loi Hamon qui permet de choisir librement son contrat d’assurance emprunteur, force est de constater que les emprunteurs et/ou les banques font encore de la résistance.

Selon un récent rapport de l’OCDE baptisé « rapport Finance et Croissance inclusive », l’expansion du crédit accordé aux ménages et aux entreprises est allée trop loin, endommageant la croissance.

A l’heure où la Politique au sens large du thème nous rabâche que nous, la France, nous souffrons d’une dette importante, la Finance semble vouloir nous dire que pour nous enrichir, il nous faut inévitablement nous endetter. Mais alors, comment s’enrichir à coup de crédits ? Est-ce une solution qui marche à tous les coups ? Pas si sûr…

Selon la cour d’appel de Bordeaux, un contrat d’assurance emprunteur de groupe est réalisable à l’échéance annuelle, comme tous les autres contrats soumis aux dispositifs de l’article L. 113-12 du code des assurances.

Remontée, stabilisation, nouvelle baisse, depuis mi-mai, les banques et les réseaux d’intermédiaires bancaires annoncent des messages contradictoires sur l’évolution des taux. Qu’en est-il vraiment ?

Selon le code de la consommation, lorsqu’un consommateur se voit proposer une offre de crédit renouvelable, il doit aussi se voir proposer une offre de prêt amortissable. Le décret détaillant les modalités d’application et de comparaison vient d’être publié au Journal Officiel du 17 mars 2015.

Les candidats aux crédits immobiliers et les emprunteurs souhaitant alléger leurs encours via un regroupement de crédits immobiliers ne vont peut-être pas ressentir tout de suite la hausse des taux. Reste qu’une quinzaine de banques a déjà réajusté leur barème depuis le début du mois de juin.

Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.