Restez informé de l'actualité du rachat de crédits et du monde de la finance avec Responis, votre spécialiste en regroupement de crédits et solutions de financement.

Si le regroupement de crédit (immobilier, consommation) engendre des pénalités de remboursement anticipé, alors que devient l’assurance emprunteur en cas de remboursement par anticipation ?

Selon la cour d’appel de Bordeaux, un contrat d’assurance emprunteur de groupe est réalisable à l’échéance annuelle, comme tous les autres contrats soumis aux dispositifs de l’article L. 113-12 du code des assurances.

Selon les dernières constatations de l’observatoire Crédit Logement/CSA, le taux d’intérêt moyen est désormais à 2,38 %, ce qui ouvre une nouvelle fenêtre de regroupement de crédits pour les prêts récents.

Depuis quelques mois, la banque de France ne cesse de mettre en garde les banques et les établissements de crédit sur le risque qu’ils prennent à ne pas proposer des taux variables dans le cadre d’un prêt ou d’un regroupement de prêts. Ces mises en garde pourraient influencer le marché du crédit dans un futur proche, d’où l’importance de profiter des conditions actuelles de prêt.

En juillet 2014, le volume d’affaire de transactions automobiles en location avec option d’achat (LOA) a dépassé celui du crédit auto traditionnel. Quelles sont les caractéristiques de ces nouvelles solutions de financement ? Peuvent-elles faire l’objet d’un regroupement de crédits ?

Depuis lundi 9 mars 2015, la banque centrale Européenne (BCE) a lancé son programme de rachat de dettes publiques et privées pour créer un choc de confiance dans la zone Euro et pour repousser la menace déflationniste. Retour sur quelques détails de ce programme.

Les demandeurs du regroupement de crédits immobiliers ne sont pas les seuls à bénéficier de la tendance baissière des taux. Ceux qui optent pour un rachat de crédit à la consommation profitent aussi de cette évolution à la baisse.

Les établissements financiers Français ont passé haut la main le gigantesque examen auquel ont été soumises les 130 plus grandes banques de la zone euro. Ce très bon résultat va-t-il relancer la distribution de crédits aux particuliers et aux professionnels ? 

Dans le contexte actuel, chaque français détenant un ou plusieurs crédits, peut opter pour un rachat de crédits. Cependant, pourquoi et comment faire racheter ses crédits en cours ?

La banque centrale Européenne et les banques centrales nationales publieront simultanément le dimanche 26 octobre (11hoo GMT) les résultats des stress tests menés pour déterminer la capacité de résistance des banques Européennes.

Dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas, les banques se livrent à une guerre sans merci pour attirer les emprunteurs souhaitant réaliser un rachat de crédit immobilier. Voici quelques facteurs à prendre en compte.

En septembre, pour le cinquième mois consécutif, les retraits sur le livret A ont été nettement supérieurs que les dépôts. La décollecte atteint près de 2,4 milliards d’euros.

Alors que 25 % des clients bancaires se disent insatisfaits de leur banque, une récente étude révèle que les français rencontrent de nombreux obstacles pour changer de banque.

Selon la banque de France, l’accès au crédit des PME (petites et moyennes entreprises) et des TPE (très petites entreprises) s’est considérablement amélioré au 3ème trimestre, mais la demande reste faible.

Selon les statistiques mensuelles de la banque de France sur la distribution de crédit immobilier, les banques et les établissements de crédit ont enregistré une hausse de la demande de plus 40 % par rapport à décembre 2014.

Depuis plusieurs mois, tout le monde le répète, les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas. Cependant, de plus en plus d’emprunteurs pensent que les critères d’octroi des crédits imposés par les banques sont trop drastiques. Voici les principaux critères.

Les offres de prêts à la consommation, qu’elles soient classiques ou dans le cadre de regroupements de crédits, sont souvent riches en arguments positifs. Cependant, ces offres doivent mentionner certaines mentions obligatoires les rendant compréhensibles et facilement comparables. Voici en détail quelques informations obligatoires.

Les rendements des produits d’épargne n’ont jamais été aussi faibles, pénalisant les épargnants. En même temps, le taux d’intérêt moyen « immobilier » est aussi à son plus bas historique, ce qui favorise les opérations de crédits. Cependant, comment optimiser son budget dans la conjoncture actuelle ?

Lors d’un regroupement de crédits (immobilier), le prêteur propose un contrat d’assurance de groupe déjà négocié auprès des compagnies d’assurance. Il n’est pas obligatoire d’y souscrire. L’emprunteur peut opter pour une délégation d’assurance.

Un emprunteur ayant un projet peut recourir au prêt personnel pour le financer mais est-ce la bonne solution en cas de mensualités lourdes ? Voici la réponse.

La reprise de la demande de crédit immobilier commencée durant l’automne 2014 est en train de s’amplifier en ce début d’année selon l’observatoire crédit logement/CSA.

Pour la première fois depuis 2013, le nombre de chômeurs n’ayant pas du tout travaillé dans le mois a baissé de 11 100 en août. La France compte désormais 3,413 millions de demandeurs d’emploi.

Le marché du crédit caractérisé par des taux d’intérêts historiquement bas et par la volonté des banques à octroyer des prêts, encourage les Français à emprunter pour concrétiser leur projet ou pour ceux qui détiennent encore des encours, à les regrouper en un seul.

La banque centrale Européenne (BCE), lance ce jeudi 18 septembre 2014 une vague de prêts à taux quasi nul aux établissements prêteurs Européens jusqu’en 2016 pour financer l’économie.

Selon une récente étude publiée par la fédération bancaire française (FBF), la détention de crédit à la consommation a encore baissé en 2014, elle est à son taux le plus bas depuis 25 ans. Cependant, quelles sont les causes de ce déclin ?

Autrefois confidentiel et peu sollicité, le regroupement de crédit suscite aujourd’hui un intérêt particulier auprès des Français. Grâce aux taux d’intérêts historiquement bas, ce type de financement est désormais considéré comme une alternative à part entière.

Selon les dernières publications de l’observatoire des crédits aux ménages, seulement 46,5 % des foyers Français détenaient un crédit (consommation, immobilier, conventionné…) fin 2014, contre près de 53 % en 2008.

La tendance baissière des taux immobiliers n’a pas ralenti pendant l’été, le taux moyen a atteint un nouveau record à 2,68 %. Les conditions d’accès aux crédits se sont aussi améliorées pour les accédants à la propriété.

Alors que la tendance baissière des taux d’intérêt des crédits immobiliers semblait avoir touché un point bas historique, les statistiques de ce début d’année montrent qu’une baisse supplémentaire était encore possible.

La banque centrale Européenne a abaissé encore le niveau de son principal taux directeur à 0,05 %, soit le plus bas niveau de son histoire. Quelles sont les conséquences de cette décision ?

Afin de relancer la croissance économique de la zone Euro, la banque centrale Européenne (BCE) va racheter près de 1140 milliards d’euro de dette publique. Quels impacts de cette stratégie inédite sur vos finances ? Voici quelques éléments de réponse.

Selon les données de l’INSEE, l’indice des prix à la consommation a progressé de 0,5 % et de 0,4 % hors tabac en juillet. Le taux d’inflation annuel reste le même qu’en juin.

En 2014, les taux d’intérêt des crédits ont baissé de mois en mois favorisant le regroupement de crédit et assouplissant les critères d’octroi. Cependant, quelle tendance peut-on prévoir pour 2015 ?

Publie au journal officiel, le nouveau décret 2014-889 du Ministère du logement et de l’égalité des territoires va apporter de nombreuses modifications sur les conditions du prêt à taux zéro.

L’année 2014 aura été exceptionnelle au niveau des taux, battant successivement des records au fil des mois. Une aubaine pour les emprunteurs dans le cadre de crédit ou de rachat de crédits.

Emprunter pour financer un crédit en cours ou pour se loger, n’a jamais été si bon marché. La conjoncture est exceptionnelle pour les emprunteurs les plus solvables. Dans l’immobilier, le taux moyen s’établit à 2,70 % en juillet contre 2,80 % en juin selon l’observatoire Crédit Logement CSA.

Inès-Claire Mercereau, conseiller référendaire à la Cour des Comptes, a remis le 22 décembre 2014 au ministre des finances et au ministre des comptes publics un rapport sur la mobilité bancaire. UFC Que choisir a déjà anticipé ce rapport en proposant des solutions.

A partir du 1er août 2014, les prélèvements et les virements réalisés en zone Euro devront tous être au nouveau format SEPA. Quels sont les impacts du passage au SEPA pour les particuliers ? Voici quelques éléments de réponse.

Selon l’association Française de sociétés financières (ASF), le mois dernier les prêteurs ont accordé 2 % moins de prêts à la consommation par rapport à la même période en 2013, mais la tendance annuelle reste légèrement positive.

Selon le rapport annuel de la banque centrale Européenne (BCE), la part de la monnaie unique Européenne dans les réserves de change a de nouveau baissé face au dollar en 2013.

Alors que les Français privilégient leur épargne pour faire face aux dépenses de fin d’année, les prêteurs enregistrent une hausse des souscriptions des nouveaux crédits à la consommation. Cependant, qu’est-ce qui favorise la hausse des souscriptions de crédit ?

Les prix à la consommation (hors tabac) se sont stabilisés en juin, mais la hausse sur un an s’inscrit à 0,5 %, tandis que la production a reculé de 1,7 % selon l’INSEE.

Selon UFC-Que Choisir, la possibilité de changer de contrat d’assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit ou d’un regroupement de crédit immobilier dans l’année qui suit la signature de l’offre de prêt est loin d’être la règle.

Le gouverneur de la banque de France, Christian Noyer, a de nouveau recommandé une baisse du taux du livret A afin de favoriser le financement de la construction de nouveaux logements.

Même si pour l’heure la France n’est pas en déflation, le ralentissement de l’inflation renforce l’hypothèse d’un risque de basculement dans la déflation. Alors quelles seraient les conséquences de cette tendance sur le remboursement des crédits ?

Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.
Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h