Actualités rachat de crédit

Restez informé de l'actualité du rachat de crédits et du monde de la finance avec Responis, votre spécialiste en regroupement de crédits et solutions de financement.

Pour le budget 2018, le gouvernement compte supprimer les APL accession destinées aux propriétaires aux revenus modestes. Cette aide permettait aux bénéficiaires de certains prêts immobilier d’obtenir plus facilement une résidence principale en leurs octroyant une aide versée par la CAF.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont faibles. Mais pour réaliser une belle opération, il faut également obtenir un bon taux d’assurance de prêt. Si le contrat est déjà en cours, la loi Bourquin va permettre de changer d’assurance chaque année.

La hausse des taux annoncée pour 2017 n’a pas eu lieu. Si une remontée est observée, celle-ci est particulièrement légère. L’heure est donc à l’investissement immobilier

Les ménages français se tournent vers la prudence en cette fin d’année 2016 et veulent désormais préserver leurs finances. Au mois de septembre, les épargnants avaient retiré autant de liquidités qu’ils en avaient déposées auprès de leur établissement financier. Qu’en est-il pour le mois d’octobre ?

La chute des taux d’intérêt a permis à beaucoup de ménages français de devenir propriétaires. La demande de logements neufs a considérablement augmenté depuis le début de l’année mais la hausse des prix se confirme au mois de novembre.

D’après une étude réalisée par CSA Research, les Français manquent en moyenne de 484 € par mois pour vivre confortablement, soit une augmentation de 20 € par rapport à la précédente étude réalisée en 2016.

Selon les statistiques de la Banque de France publiées mercredi 15 novembre, les demandes de prêts par les grandes entreprises augmentent en nombre. Ces structures comptabilisent plus de 250 employés et ont un chiffre d’affaires annuel égal ou supérieur à 50 millions d’euros.

Depuis déjà plusieurs mois, les taux des crédits immobilier affichent une hausse et le mois d’aout vient confirmer cette tendance en affichant un taux moyen de 1,58%, soit 0,03% de plus qu’en juillet.

La Fédération bancaire française a publié son analyse concernant les encours souscrits par les particuliers sur le territoire tricolore. Les conditions bancaires exceptionnelles ont poussé de nombreux ménages à financer leurs projets en faisant appel à des organismes de crédit.

Depuis un an, les chiffres du ministère du logement montrent une forte augmentation du nombre de permis de construire délivrés dans l’Hexagone. Selon l’INSEE, les ménages investissent  également de plus en plus dans la pierre depuis fin 2015.

Dans son dernier rapport, le Fonds monétaire international (FMI) s’inquiète sur la santé des banques en Europe. Le taux plancher fixé par les organismes bancaires n’assure qu’un profit modeste pour assurer la stabilité financière des pays européens. Qu’en est-il pour la France ?

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont en baisse depuis 2015 et atteignent un niveau historiquement bas. C’est donc le bon moment pour les particuliers de devenir propriétaires.

Pour le moment, les banques ne semblent pas prêtes à augmenter davantage leurs taux d’intérêt. Au mois de mai, les barèmes bancaires ont commencé à baisser dans de nombreuses régions françaises.

Les statistiques de la Banque de France concernant l’accès au crédit des très petites entreprises a été publié ce mois-ci. L’institution remarque que l’accès aux prêts d’investissement et de trésorerie s’améliore pour les micro-entreprises, bien que cet accès reste plus abordable pour les PME.

Les épargnants deviennent de plus en plus exigeants concernant les services proposés par les banques. De leur côté, les organismes financiers innovent sur internet afin de répondre au plus vite aux besoins de leur clientèle.

D’après une étude menée par les Notaires de Paris, le dynamisme du marché immobilier perdure, affichant une augmentation du volume des ventes notamment en Ile-de-France malgré la hausse des prix.

Les français qui possèdent un patrimoine favorisent en général deux types d’investissements : les placements immobiliers et l’assurance-vie. Les particuliers sont de moins en moins disposés à prendre des risques financiers.

Les prêts personnels s’intensifient en France afin de financer l’acquisition d’un nouveau véhicule. Depuis le début d’année, ils peuvent bénéficier de taux promotionnels intéressants.

Après une très légère remontée des taux débutée fin 2016, il semblerait que les barèmes des banques se stabilisent. Certains experts de l’immobilier constatent que certains établissements de crédit ont baissé les taux d’intérêt des prêts à l’habitat début mai.

Pour la population née entre 1980 et 1999, l’accès à la propriété est un rêve qui n’est accessible qu’en s’endettant auprès d’une banque et en faisant quelques concessions.

Après de nombreuses années de crises, le marché de l’immobilier connaît enfin une reprise en cette année 2016 avec des ventes sur le marché du neuf et de l’ancien en augmentation. Cependant, est-il intéressant d’acheter un bien immobilier avec cette reprise du marché immobilier ?

L’augmentation des taux d’intérêt s’est confirmée il y a quelques mois et continue son ascension en avril 2017. Toutefois, force est de constater que ce relèvement des barèmes n’est pas homogène et touche plus particulièrement certains profils emprunteurs.

Les foyers français sont très attachés à la sécurité, ils privilégient donc les placements de confiance comme l’immobilier. Le marché de la pierre reste une valeur sûre en 2017, valorisée par des conditions d’emprunts exceptionnelles malgré une légère hausse des taux.

En cette fin d’année 2016, l’ASF enregistre un recul des crédits à la consommation de 4,4% pour le mois de juillet. Cependant, les données de la banque de France indiquent une augmentation du nombre de ces crédits.

L’engouement des Français pour l’immobilier a été exceptionnel en 2016, faisant le bonheur des banques et des agences immobilières. Malgré une légère hausse des barèmes bancaires en 2017, le succès reste intact.

Durant le mois de juillet 2016, le pourcentage des renégociations et des rachats de crédits à l’habitat ont atteint un pic de 44% sur l’ensemble des nouveaux prêts réalisés sur cette période. Toutefois, ce pic reste moins important que durant l’été de 2015.

La lente remontée des taux d’intérêt fin 2016, n’a pas eu d’incidences majeures sur l’intérêt des Français pour le rachat de prêt. Cette opération financière reste encore intéressante pour alléger les mensualités d’un foyer. Explications.

Malgré une nette augmentation des ventes dans l’immobilier ancien au premier trimestre 2017, les Français sont nombreux à ne plus investir dans des travaux d’amélioration et de rénovation.

Durant le mois de Septembre, les élèves des différentes écoles françaises font leurs rentrées. Cette année, les conseillers bancaires vont également préparer la leurs, notamment à cause de la baisse des taux.

Le secteur de la construction de logements neufs connait un bel essor en 2016. Les dernières statistiques gouvernementales confirment une dynamique positive.

Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions et les banques l’ont bien compris. Cette année, les tarifs bancaires progressent à nouveau, atteignant un prix annuel moyen de 193,80€.

Si la durée moyenne du financement immobilier a reculé en 2015 de six mois, cette baisse est nuancée par les nombreux recours aux rachats de crédits. Le prêt immobilier classique, lui, s’est allongé.

Dans le cadre de son plan de désengagement, Général Electric cède sa filiale financière GE Money Bank au fonds d’investissement Cerberus mais trouve également preneur pour son portefeuille de prêts hypothécaires français.

Après une collecte nette nulle au mois de septembre, puis négative en octobre, le placement préféré des Français peine à redorer son blason et la loi Sapin 2 ne rassure pas les épargnants quant à leurs économies.

La directive européenne sur le crédit hypothécaire a été adoptée par le parlement Européen  en début d’année 2016. Cette directive transposée dans le droit français est entrée en vigueur le 1er juillet 2016, mais ne correspond pas à la réalité du marché. Un arrêté ministériel permet de recadrer cette directive.

Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.