Les locataires résidents en France suivent avec attention l’évolution de leurs loyers, que ce dernier soit en augmentation ou bien en diminution. Etant lié à la situation économique du marché et à la conjoncture du pays, les évolutions subies par les loyers peuvent fortement impacter le pouvoir d’achat des locataires. De ce fait, les montants des loyers français sont-ils en hausse ou en baisse ?

Un marché réglé sur l’offre et la demande

En fonction du nombre de demandes et du lieu des biens en locations, le prix des loyers peut fortement varier d’une ville à l’autre.

En effet, dans les villes où la demande est importante et constante comme Paris, Lille ou Lyon, le montant des loyers peut rapidement augmenter du fait que le nombre de bien à louer sur le marché peut être faible.

Au contraire, dans une ville comme Compiègne ou Beauvais où la demande n’est pas excessive, de nombreux biens locatifs peuvent être disponibles ce qui implique une baisse des prix du marché, en l’occurrence, les loyers.

Cependant, le lieu de location peut également avoir un impact fort sur le montant des loyers. En effet, une location proche du bord de mer se trouve généralement plus élevé qu’une location identique en campagne.

Des loyers en lente progressions

Selon une étude de l’observatoire Clameur concernant la conjoncture du marché locatif privé, les loyers ont augmenté dans 51 % des villes de plus de 10 000 habitants.

Ce chiffre concerne l’année 2017 et montre une augmentation beaucoup moins importantes que les années précédentes. En effet, l’année 2016 avait été marquée par une augmentation des loyers dans près de 63% des villes de plus de 10 000 habitants, soit 12% de plus qu’en 2017.

Concernant le taux de variation des loyers, l’observatoire Clameur annonce que depuis 2013, les loyers augmentent moins vite que l’inflation dans 45% des grandes villes. Toutefois, la variation s’est annoncée négative dans certaines villes comme Marseille, Saint Etienne, Toulon ou encore Le Havre ce qui a permis une diminution du montant des loyers.

De ce fait, le montant des loyers français est en constante évolution mais peut apparaître comme stagnante du fait que les augmentations et baisses de loyer restent très faibles.