Les opérations finalisées en utilisant des cartes bancaires sont en constante progressions en France. Un fait expliqué en partie par les innovations apparus ces dernières années et par l’accroissement du commerce sur internet.

Une augmentation de 7% des paiements par carte bancaire

La carte bancaire ne cesse de faire son trou sur le territoire Français. La population montre en effet une appétence toute particulière à recourir à la carte de paiement pour effectuer leurs transactions. Au fil des années, l’utilisation des cartes s’est accentuée. Et l’année 2018 ne démord pas à cette tendance puisque d’après les données du Groupement des Cartes bancaires CB, ce ne serait pas moins de 11,2 milliards de transactions finalisées avec ce moyen de paiement. En se rapportant aux données de 2017, la progression est de 7%.

De plus, l’introduction d’innovations comme le « sans contact » a contribué pour beaucoup à l’accroissement de l’utilisation des cartes bancaires. Le nombre de transactions via cette fonctionnalité en 2018 témoigne de son succès, avec pas moins de 2 milliards d’opérations, soit 800 millions de plus qu’en 2017. La technologie se répand donc un peu plus au fil du temps et il constitue un outil de substitution intéressant au liquide pour les achats d’un faible montant avec son plafond de 30 ans par paiement.

Le boom du commerce en ligne stimule le recours à la carte bancaire

Si le canal physique participe bien évidemment à démontrer la tendance de la carte bancaire en France, il faut aussi se pencher du côté d’internet pour expliquer le développement du phénomène. En effet, l’essor du commerce en ligne représente plus d’un milliard de paiements par le biais de la carte bancaire. Et en l’espace d’une année, les paiements par carte sur les sites e-commerces ont progressé de 20%. De surcroît, l’événement commercial du « Black Friday » a même enregistré plus de 50 millions de paiements via des cartes bancaires avec une part conséquente sur internet.

Le flux massif de transaction à l’aide des cartes propulse le territoire tricolore sur la première marche du podium en Europe. Les ménages sont de ce fait très friands des paiements dématérialisés. Notamment par l’intervention des pouvoirs publics qui ont soutenu les démarches pour démocratiser ce genre de services. Et au contraire des Français, les consommateurs allemands possèdent une forte habitude à recourir à l’espèce.