Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/html/plugins/system/bytevarnish/bytevarnish.php:67) in /var/www/html/plugins/system/jch_optimize/platform/cache.php on line 192
Comment partir en vacances avec un budget serré ? - Actualités - Responis

Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

Des solutions de crédit sont accessibles pour que les petits budgets puissent partir en vacances malgré leurs revenus modestes. Retour sur les différentes méthodes de financement.

Plus de deux Français sur dix ne sont pas partis en été 2018

Quand il s’agit de partir en vacances, il faut s’attendre à débourser plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros. Mais tous les Français n’ont pas les moyens de se ressourcer durant la période estivale. Il faut dire que cela représente un coût à ne pas négliger, surtout pour les familles nombreuses. Entre le logement, le moyen de locomotion pour se rendre sur le lieu et les dépenses journalières il n’est pas simple de subvenir à l’ensemble avec les fonds propres.

D’ailleurs, une récente étude menée par un organisme de statistiques évalue à 22,6% le nombre de ménages qui n’a pas réussi à partir en vacances pendant au moins une semaine en 2018. À titre de comparaison avec les autres pays européens, la France se trouve dans le milieu de tableau puisqu’elle est classée à la 11ème place. La Suède grappille la première place avec seulement 9,7% de la population qui n’est pas partie, soit un habitant sur dix, alors que la Roumanie figure au dernier rang avec 58,9%. Si deux Français sur dix ont été laissés sur le carreau en été 2018, ils sont en revanche moins nombreux qu’en 2013 où 39,5% n’était pas parti en vacances.

Quel crédit pour des vacances ?

Quelles sont les solutions pour partir en vacances avec de faibles revenus ? Quand le budget est modeste, l’une des possibilités est de recourir à un prêt personnel affecté à un départ en vacances. Ce type de créance est régie par les règles du crédit à la consommation, ce qui veut dire que l’emprunt ne doit pas dépasser 75 000 euros. Mais la plupart des financements pour des vacances relèvent d’une somme bien inférieure.

Aussi, un foyer peut se payer ses vacances en ayant recours à un crédit renouvelable, parfois incorporé dans les cartes bancaires. Cependant, il convient d’être vigilant puisque le coût du crédit sera bien supérieur avec les taux particulièrement élevés de ce type de prêt. Mais que la solution choisie soit un crédit personnel ou renouvelable, le foyer doit rester attentif à sa capacité d’emprunt et aux futures mensualités à inclure dans le budget. De plus, il est conseillé d’éviter de payer les vacances annuelles à crédit si un financement du même genre est encore en cours de remboursement.

Enfin, la dernière alternative est de financer le projet vacances avec une somme complémentaire à inclure dans un rachat de crédit. L’opération consiste à faire un rachat des mensualités existantes et d’en créer une seule dont le montant peut être réajusté. La réduction des mensualités ouvre alors potentiellement la porte à l’intégration d’un projet additionnel. Suivant les ressources et les attentes du demandeur, un analyste se prononcera sur la faisabilité d’un déblocage d’un nouveau crédit vacances au sein même du regroupement des prêts.