Préparer un départ en vacances en amont relève de l’évidence. D’autant qu’une planification du voyage permet de formuler le budget nécessaire ainsi que les moyens adaptés pour le financer.

Planifier le voyage et les dépenses prévisionnelles

Les Français sont encore attachés à s’évader durant quelques semaines pour partir en vacances. L’année dernière, un professionnel du tourisme estimait à 30,6 millions de personnes à partir lors de la période juillet et août avec plus d’un tiers d’entre eux qui semblaient vouloir partir à l’étranger.

Et les sommes à débourser peuvent se cumuler à plusieurs centaines ou voire milliers d’euros selon plusieurs critères tels que la destination ciblée, la composition familiale ainsi que les activités. Des dépenses importantes qui pèsent chaque année dans le budget des foyers et en particulier chez les revenus modestes. De ce fait, la décision de partir en vacances nécessite d’adopter une approche stratégique en débutant une phase préparatoire bien en avance. Pour cela, s’y prendre plusieurs mois avant la date de départ est préférable pour organiser le périple dans les moindres détails.

Déjà, il va falloir choisir le lieu de destination en cohérence avec ses capacités budgétaires. Et une propension non négligeable des dépenses peut également provenir du moyen de locomotion pour arriver sur place. Si l’avion est privilégié, il faut retenir que le prix des places peut sensiblement fluctuer en fonction de la date de réservation, de la date de départ mais aussi de la compagnie aérienne. Les offres low-cost se sont d’ailleurs développées en nombre ces dernières années, mais elles imposent une vigilance du fait qu’elles peuvent contenir des conditions spécifiques qui font grimper le prix des billets.

Comment financer des vacances ?

Maintenant, une fois ces éléments pris en compte, un premier aperçu du niveau de dépense à concéder va se former. Toutefois, il faut ajouter à cela la création d’un itinéraire précis ainsi que le calcul d’une bourse pour les dépenses inopinées afin d’affiner davantage le budget prévisionnel à mettre de côté. Lorsque cette estimation est formulée, un foyer dispose de diverses solutions pour parvenir à la financer.

D’abord, en faisant appel à ses fonds propres via de l’épargne mise de côté. Mais en période où les taux d’intérêt sont attractifs, le financement à crédit doit être passé en revue. D’autant qu’un prêt à la consommation accordé par un professionnel n’est pas automatiquement affecté. Cela signifie qu’un emprunteur peut décider d’utiliser la somme en toute indépendance, au contraire d’un crédit affecté à l’achat d’un véhicule par exemple. Par conséquent, un voyage peut être payé grâce à un prêt personnel non affecté. Une alternative à étudier notamment pour les ménages à faibles revenus qui ne disposent pas de suffisamment de fonds propres.

Aussi, un foyer peut effectuer un rachat de crédit et solliciter le financement d’un nouveau afin de financer un voyage. Cette opération bancaire va consister à regrouper l’ensemble des dettes pour que l’emprunteur ne rembourse plus qu’une seule mensualité. Enfin, un nouveau projet qui nécessite des fonds tel que des vacances peut se financer grâce à un rachat de crédit et s’incorporer dans le prêt unique.


Nos horaires

Du lundi au vendredi : 9h - 18h
Le samedi : 9h - 13h

Demande de rappel
Laissez nous vous appelez !
Certifié ISO 9001
AFAQ ISO 9001
Responis est un organisme engagé et a obtenu sa certification ISO 9001 en 2009.