Bien souvent, la coutume veut que l’achat d’un bien immobilier s’effectue en passant par des réseaux classiques. Les investisseurs font alors leurs recherches sur ces canaux classiques composés d’agences immobilières et de sites spécialisés. Pourtant, une méthode d’acquisition plus anonyme permet de débusquer possiblement l’habitat souhaité. C’est notamment le cas des ventes aux enchères qui proposent une multitude de logements et qui fonctionnent d’une manière bien particulière.

Une méthode ancienne qui tend à se populariser

Les ventes aux enchères sont des événements initiés depuis de longues dates où il était déjà possible d’investir pour acheter un logement. Si cette méthode demeurait encore sous silence pour le grand public, elle commence à se populariser au fil des années. Une popularité croissante rendue possible grâce aux nouvelles technologies. Les ventes aux enchères ont en effet pris la direction du dématérialisé pour se démocratiser. Dès lors, les investisseurs particuliers mais aussi professionnels peuvent emprunter ce canal pour participer à des ventes en ligne.

Maintenant, l’intérêt de ce procédé d’acquisition peut être multiple. Déjà, il est possible de réaliser de belles économies sur le montant investi. Un bien acheté aux enchères peut être beaucoup moins onéreux que sur le marché traditionnel. Toutefois, il ne s’agit pas d’une vérité de tous les instants puisque les prix peuvent aussi s’envoler. C’est notamment le cas sur les biens atypiques et très recherchés par certaines catégories d’investisseurs.

Un processus qui se découpe en deux méthodologies

Avant toute chose, la participation à une vente aux enchères nécessite de passer par des étapes préliminaires. Au préalable, des visites sont organisées par des notaires afin de mesurer son appétence pour une hypothétique acquisition. Lorsque le choix de se positionner est décidé, un dépôt de chèque est réclamé. Cette garantie, d’un montant de 10% (enchères au chronomètre) ou de 20% (enchères à la bougie) du prix du bien, permet de certifier l’honnêteté des enchérisseurs et d’éviter les désistements abrupts. Les dépôts sont remis à leur propriétaire une fois la proclamation d’un gagnant.

En outre, le processus se décompose en deux méthodes distinctes. Une enchère peut se dérouler au chronomètre ou à la bougie. La première consiste à laisser un intervalle de 90 secondes entre les différentes enchères annoncées. Passé ce délai, la dernière personne ayant formulé l’offre la plus élevée devient le propriétaire du bien. La seconde méthode annonce le meilleur enchérisseur une fois que trois bougies se sont consumées. Le paiement doit s’effectuer dans les 60 jours dans le cadre d’une acquisition au chronomètre, ou de 45 jours si l’enchère s’est déroulée à la bougie. Il n’existe aucun délai de rétractation. Si l’acheteur se retire de ses obligations, le chèque de caution sera alors débité.