Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/html/plugins/system/bytevarnish/bytevarnish.php:67) in /var/www/html/plugins/system/jch_optimize/platform/cache.php on line 192
A quel âge faut-il acheter son logement ? - Actualités - Responis

Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

Vous êtes ?

Gratuit & sans engagement

L’appétit de l’immobilier pousse le premier achat à un âge de plus en plus jeune.

Un premier achat à 32 ans en moyenne

C’est une question qui interpelle beaucoup de Français qui ont l’immobilier en tête. Quel est le meilleur âge pour devenir propriétaire d’un logement pour la première fois ? Le Conseil supérieur du notariat a commandé un sondage afin d’interroger la population sur l’âge où l’achat d’un bien a été réalisé. Alors que la moyenne était d’environ 37 ans il y a plusieurs années, les primo-accédants ont maintenant aux abords de 32 ans.

L’accession à la propriété se fait ainsi de plus en plus jeune comme en témoignent les 72% des sondés qui ont investi entre 25 et 40 ans. D’après eux, l’achat d’une résidence principale constitue une étape de vie importante. Aussi, 90% des personnes interrogées déclarent que cet instant est même enthousiasmant, même si 57% juge qu’il peut également s’accompagner d’une source d’angoisse. Les Français estiment donc que le statut vis-vis de son habitat est important dans le jugement leur réussite personnelle et professionnelle. Être propriétaire est une forme de consécration qui apporte de la satisfaction et surtout qui témoigne de la présence d’un patrimoine immobilier qu’il sera possible de léguer à ses héritiers.

Le moment idéal est propre pour chaque foyer

Maintenant, il n’existe pas vraiment d’âge idéal pour acquérir la première propriété puisque les ménages disposent de leur propre situation financière. Le moment adéquat pour se lancer dans l’aventure, c’est celui où les finances et où la situation personnelle sont jugées appropriées par chaque foyer. Suivant les évolutions de la vie et les ressources, ils n’ont pas tous la capacité budgétaire d’acheter leur logement au même âge. Et si les jeunes montrent leur enthousiasme, certains doivent temporiser le projet suffisamment longtemps pour accumuler les avoirs financiers nécessaires, même si les banques sont plus ouvertes à financer les primo-accédants avec un prêt immobilier sans apport par exemple.

Toutefois, il est évident que le premier investissement dans la pierre n’est pas conseillé à un âge près de la retraite. En effet, si les séniors perçoivent des revenus réguliers et stables, le coût des assurances qui couvrent les prêts immobiliers est plus onéreux que ce que payent les plus jeunes emprunteurs. Cet indicateur est essentiel dans l’évaluation du coût du crédit alors que les ménages sont plutôt focalisés sur le taux d’intérêt. Par ailleurs, les taux d’intérêt sont actuellement des leviers qui motivent les Français à devenir propriétaire d’un bien. Jamais les taux n’ont été aussi bas qu’en 2019 d’après l’Observatoire Crédit Logement CSA, ce qui est de toute évidence une opportunité à saisir pour les personnes en quête d’immobilier.