Les statistiques de la Banque de France concernant l’accès au crédit des très petites entreprises a été publié ce mois-ci. L’institution remarque que l’accès aux prêts d’investissement et de trésorerie s’améliore pour les micro-entreprises, bien que cet accès reste plus abordable pour les PME.

Prêts bancaires : les taux sont en baisse

Les données statistiques sont affichées dans un contexte de taux d’intérêt exceptionnellement  bas, institués par la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne. C’est le bon moment pour les professionnels et les particuliers de souscrire un prêt.

Les organisations qui comptabilisent moins de 10 salariés en France ont une possibilité de développement élevé. Toutefois, elles ne bénéficient pas des ressources financières nécessaires pour investir, c’est la raison pour laquelle certaines TPE décident d’emprunter auprès d’organismes bancaires.

L’accès au crédit pour les TPE s’améliore

Au troisième trimestre de 2016, 11% des TPE françaises ont fait une demande de crédit d’investissement dans le but de financer des biens matériels essentiels au bon fonctionnement de leur organisation. Parmi ces micro-entreprises, 82% ont obtenu un financement total ou partiel au troisième trimestre.

Les TPE ont surtout un meilleur accès au crédit de trésorerie : selon les données de la Banque de France, 69% des entreprises ont obtenu un prêt de trésorerie au troisième trimestre de 2016 contre 62% fin 2015. Ce type d’emprunt permet aux établissements de remédier à un besoin temporaire de financement.

Ces résultats restent cependant légers comparés aux taux d’obtention de crédits de certaines autres organisations. Les petites et moyennes entreprises ont un taux d’obtention de prêt bien supérieur aux TPE : 83% des PME qui demandent un emprunt de trésorerie l’obtiennent contre 69% pour les micro-entreprises.