Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

Gratuit & sans engagement

Dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas, les banques se livrent à une guerre sans merci pour attirer les emprunteurs souhaitant réaliser un rachat de crédit immobilier. Voici quelques facteurs à prendre en compte.

Rachat de crédit immobilier : les principaux facteurs à prendre en compte

La meilleure offre de regroupement de crédits immobiliers est celle qui correspond à son profil emprunteur, à ses finances et à ses nouveaux projets.

Cela implique de prendre en compte certains facteurs essentiels, à commencer par le taux d’intérêt. Pour certains observateurs, le nouveau taux d’intérêt doit être au moins inférieur de 0,7 % par rapport au taux initial pour que le rachat soit intéressant.

Ensuite, lors d’un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur peut également opter pour une délégation d’assurance, c’est-à-dire, un contrat d’assurance emprunteur autre que celui proposé par l’établissement de crédit.

De ce fait, il est important de comparer les assurances obligatoires qui accompagnent le crédit immobilier.

Enfin, dans un rachat de crédit immobilier, il est aussi important de prendre en compte les frais de dossier et d’autres frais annexes.

Bien planifier son projet de financement

Certes, lors d’un regroupement de crédits, il est recommandé d’avoir un taux d’intérêt inférieur par rapport au taux initial.

Toutefois, un emprunteur qui cherche à réduire considérablement le montant de ses échéances, les banques et les établissements de crédit peuvent accepter de financer le projet, mais en contrepartie d’un taux d’intérêt plus important.

Par ailleurs, le choix de l’assurance emprunteur peut avoir une importance considérable. En fait, il est possible que le taux d’intérêt très compétitif s’accompagne d’exigences plus pointues en matière d’assurance emprunteur.

A l’inverse, des taux d’intérêt plus importants peuvent être compensés par une souplesse en matière d’assurance emprunteur.

Dans un projet de regroupement de crédits, l’emprunteur doit également se baser sur le montant total de l’opération. Celui-ci inclut les échéances, mais aussi l’ensemble des frais (frais de dossier, pénalité de remboursement anticipé, frais de notaire…).

Compte tenu du nombre de facteurs à prendre en compte, il est recommandé de faire appel à un intermédiaire bancaire spécialisé dans le rachat de crédit.