Demande rachat de crédit
0 800 108 118

Responis, votre spécialiste du rachat de crédits, vous informe régulièrement de l'actualité du rachat de crédit et des solutions de financement.

La lente remontée des taux d’intérêt fin 2016, n’a pas eu d’incidences majeures sur l’intérêt des Français pour le rachat de prêt. Cette opération financière reste encore intéressante pour alléger les mensualités d’un foyer. Explications.

L’opération de rachat de crédits séduit de plus en plus d’emprunteurs qui souhaitent réduire le montant de leurs mensualités.

Durant le mois de juillet 2016, le pourcentage des renégociations et des rachats de crédits à l’habitat ont atteint un pic de 44% sur l’ensemble des nouveaux prêts réalisés sur cette période. Toutefois, ce pic reste moins important que durant l’été de 2015.

Il est important d’anticiper les dépenses à venir lors du choix du montant de la mensualité de son crédit immobilier, surtout s’il y’a des emprunts en parallèles.

Il est possible de faire racheter un rachat de crédits, avec au préalable une étude sur la situation financière du demandeur.

La directive européenne sur le crédit hypothécaire a été adoptée par le parlement Européen  en début d’année 2016. Cette directive transposée dans le droit français est entrée en vigueur le 1er juillet 2016, mais ne correspond pas à la réalité du marché. Un arrêté ministériel permet de recadrer cette directive.

Il est possible de réaliser une demande de rachat de crédits pour diminuer le montant de ses mensualités, et également recevoir une somme supplémentaire pour un projet affecté.

En 2014 beaucoup d’offres de regroupement de crédits étaient en infraction avec la loi, notamment les offres d’organisme en ligne. En 2016, ces infractions sont en baisse et assainissent le marché.

Un grand nombre de français vivent à découvert, parmi eux des emprunteurs qui ne parviennent plus à rembourser le montant de leurs mensualités devenues trop importantes.