Demande rachat de crédit
0 800 108 118

Malgré une nette augmentation des ventes dans l’immobilier ancien au premier trimestre 2017, les Français sont nombreux à ne plus investir dans des travaux d’amélioration et de rénovation.

Des finances incompatibles avec la réalisation de travaux

L’année 2016 a été marquée par une augmentation significative des volumes des transactions pour le marché de la pierre et cette tendance continue en 2017. Les conditions d’octroi des crédits à l’habitat ayant été allégées et les taux d’intérêt exceptionnellement bas ont permis aux foyers d’acquérir un premier logement ou une deuxième habitation malgré une tendance haussière des prix.

L’achat d’un logement ancien est généralement suivi de travaux mais les experts immobiliers remarquent que les ménages rechignent à réaliser des améliorations dans leur habitation. Pourtant, les aides de l’Etat Français sont nombreuses pour moderniser les appartements et les maisons partout en France. Toutefois, les crédits d’impôt pour la transition énergétique, la TVA à taux réduit et toutes les autres aides au financement de travaux n’incitent plus les Français à embellir leur intérieur.

La raison est financière : les particuliers se sont, la plupart du temps, endettés pour faire l’acquisition d’un logement et n’ont pas les capacités de financement pour effectuer des travaux. Ils sont également nombreux à ne pas vouloir souscrire un nouveau prêt pour financer les rénovations afin de ne pas augmenter leur endettement et préfèrent attendre une rentrée inattendue d’argent ou un changement de situation financière pour réaliser leur projet.

La solution du regroupement de crédit travaux

Pour pallier à ce manque de financements, les emprunteurs sont de plus en plus nombreux à solliciter leur banque ou un intermédiaire bancaire afin de faire racheter leurs crédits immobiliers et leurs prêts à la consommation pour financer un nouveau projet d’habitat.

Cette opération financière propose d’intégrer une somme affectée aux travaux dans un prêt unique qui réunit l’ensemble ou une partie des dettes acquises par le ménage. Avec ce montant, les débiteurs peuvent financer des travaux de rénovation énergétique, isoler leur logement notamment pour mettre le logement aux normes et faire des économies d’énergie.

Cette solution de financement permet également d’allonger la durée du crédit et d’en réduire la mensualité à rembourser à l’établissement prêteur. Le compte bancaire du bénéficiaire sera prélevé qu’une seule fois par mois pour l’ensemble des dettes qu’il a souscrites au fil des années.

Pour connaître son éligibilité et la possibilité d’incorporer une somme pour les rénovations, il est recommandé de simuler son rachat de crédit travaux pour avoir une première estimation sur le coût total du prêt et la baisse des échéances mensuelles.