Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

 

Gratuit & sans engagement

Les banques et les assurances ne sont pas à l’aise avec la diminution des taux de crédits immobiliers. Des réductions qui ne plaisent pas à tout le monde.

Crédits immobiliers bas en faveur du marché

Impossible de passer à côté des taux d’intérêts incroyablement bas de ces derniers mois. Des baisses consécutives qui font tomber les taux de crédits immobiliers à 1,97 % en moyenne pour mars 2016 (hors assurance et toutes durées confondues), selon les chiffres de l’observatoire crédit logement/CSA.

Ces taux d’intérêts très bas font tourner des têtes, en effet de nombreuses personnes se décident à franchir le pas et achètent leur bien immobilier. Les professionnels de l’immobilier ne peuvent voir que d’un bon œil cette baisse des taux qui favorise la vente des biens.

Le niveau des taux affichés n’est pas pour plaire à tout le monde. Les assureurs et les banquiers s’inquiètent de ces taux dangereusement faibles.

Banques et assurances : taux de prêts faibles

Les banquiers s’inquiètent de cette situation car ils voient leurs marges diminuer, notamment avec la politique de la banque centrale européenne (taux d’intérêts négatifs).

Les assureurs quant à eux craignent une remontée des taux. Si certains acheteurs sont optimistes et satisfaits de ces taux revus à la baisse, d’autres sont plus pessimistes et estiment que ces taux bas tendent à faire gonfler les prix de beaucoup d’actifs, ne laissant ainsi que l’illusion d’une bonne opération.

Une tendance qui ne semble pas s’inverser, de plus, des baisses devraient être enregistrées dans les mois à venir.