Le 1er janvier 2016 les frais de tenue de compte ont subis une hausse importante et ce sont généralisés dans la plupart des réseaux bancaires, ce qui n’est pas pour plaire à tout le monde.

Qu’est-ce que la tenue de compte ?

Les banques garantissent toutes une tenue de compte irréprochable, la tenue de compte était ces dernières années gratuite, aucun frais n’étaient demandés aux clients des banques, mais de plus en plus de banques se sont misent à facturer ce service.

Un service qui prend en compte, la protection des données personnelles, encaissements et paiements, la surveillance des comptes et la sécurisation des actions. On peut alors dire que la tenue de compte est le service premier d’une banque, et que ce service est devenu indispensable aux usagers pour réaliser leurs tâches dans la vie de tous les jours.

Frais de tenue de compte : peut-on faire quelque chose ?

Depuis le 1er janvier 2016 ces frais ont flambés, avec une hausse pouvant aller jusqu’à 30 euros par an, ce qui ne plait pas aux clients et à l’association française des usagers des banques (AFUB).  L’AFUB invitait donc les clients n’ayant pas étaient prévenu deux mois à l’avance de cette hausse à refuser de payer ces frais supplémentaires.

Oui, la loi française stipule que les banques se doivent de prévenir leurs clients deux mois à l’avance pour ce genre de changement qui n’est pas des moindres. L’AFUB a donc saisi les autorités en déposant des requêtes auprès de l’autorité de la concurrence et l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution. Suite aux plaintes des usagers, les banques refusent de supprimer les frais et proposent aux clients leurs packages qui sont plus chers encore ou alors annuler leurs comptes.