Simulez votre rachat de crédit

Jusqu'à -60% sur vos mensualités

 

 

Gratuit & sans engagement

La baisse des taux d’intérêt nominaux des crédits immobiliers atteint un niveau historiquement bas en cette année 2016. Ces diminutions consécutives des taux profitent à l’ensemble des ménages français, notamment aux ménages jeunes et ceux aux revenus modeste.

Baisse des taux d’intérêt : un niveau historiquement bas

La baisse des taux d’intérêt des prêts immobiliers atteint un niveau historiquement bas depuis ces dernières années. Ces baisses consécutives continues au fil des décisions sur les orientations monétaires de la Banque Centrale Européenne.

En effet, les banques peuvent désormais obtenir un taux d’emprunt négatif et sont donc rémunérées pour emprunter. Ces décisions permettent par conséquent de stimuler le marché immobilier en faisant plonger les taux d’intérêt pour les différents types de prêts immobiliers.

Ces actions menées constituent un facteur d’une hausse d’activité sur le marché immobilier et incitent les emprunteurs à devenir propriétaire en profitant de taux d’intérêt incroyablement bas des prêts.

Une hausse de l’activité immobilière

L’activité immobilière française bénéficie également de la baisse des taux d’intérêts et augmente son activité depuis ces dernières années.

Etant en moyenne à 5,6% dans les années 2000, les taux nominaux des prêts immobiliers ont pu atteindre 1,62% en juin 2016 (hors assurance) selon l’Observatoire Crédit Logement.

Cette baisse significative permet aux emprunteurs de bénéficier de conditions de crédit très favorables pour devenir propriétaire.

Par ailleurs, ces conditions se sont appliquées à l’ensemble des prêts immobilier y compris sur le durée de remboursement les plus longue. Ces conditions avantageuses permettent aux ménages jeunes et ayant un revenus modeste d’accéder plus facilement à la propriété, que ce soit sur le marché du neuf ou de l’ancien.